Alimentation : baisse de 0.7%

Alimentation : baisse de 0.7%

Une petite baisse des pris de 0.7% pour les produits alimentaires à la consommation. Une baisse toutefois à relativiser compte tenu des disparités autour de cette moyenne et surtout à la modification de la structure de consommation ; La tendance est en effet chez les consommateurs à la descente  de gammes. Du coup la baisse constatée sur certains produits de référence n’est pas  nécessairement la même que sur  les mêmes produits réellement  consommés. Ainsi si certains produits de marque en effectivement baissé par contre les produits marque distributeurs eux ont pu augmenter.  Les prix des produits alimentaires ont globalement reculé en France en 2014, au stade de la production comme, plus légèrement, à celui de la consommation. C’est ce que révèle le rapport de l’Observatoire de la formation des prix et des marges, publié mardi 21 avril.  Après plusieurs années de « hausse globale des prix agricoles et alimentaires », les prix à la production ont reculé en moyenne de 5% par rapport à 2013 et ceux des produits des industries alimentaires de 2%, expliquent les auteurs du document remis au Parlement. Les prix à la consommation alimentaire reculent en moyenne de 0,7%, soit la « première baisse annuelle observée depuis plusieurs années ». Ce recul cache néanmoins de fortes disparités selon les produits: les prix des viandes de bœuf et de porc, ainsi que ceux des pâtes alimentaires, baissent nettement mais ceux du lait augmentent. Pour les produits carnés, les prix à la production ont baissé de 6 à 8% tandis que les prix au détail étaient en « hausse modérée » de 1%.  « Si l’industrie restaure quelque peu ses marges, le secteur de l’élevage voit ses résultats se dégrader en 2014″, soulignent les auteurs. Dans la filière laitière en revanche, les prix à la production comme à la consommation ont augmenté, notamment pour le lait UHT vendu en grandes surfaces. En moyenne, les exploitations laitières améliorent leurs résultats, « grâce à la hausse du prix du lait ». Les pâtes alimentaires baissent « sensiblement », de 3%. La flambée des prix du blé dur fin 2014, qui sert à les fabriquer, ne s’est pas encore répercutée sur le prix au détail. Le prix de la baguette de pain est resté quasi stable, malgré une baisse de 15% du blé tendre et de 2% pour la farine boulangère. « La relation entre prix du blé et prix du pain est assez lâche, du fait de ‘l’amortissement’ des variations du prix du blé opéré par la meunerie et de l’importance des autres charges », explique le rapport. Les prix des fruits et légumes ont reculé sous l’effet d’une offre trop abondante l’été dernier.

 

0 Réponses à “Alimentation : baisse de 0.7%”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol