Immobilier : toujours la crise

Immobilier : toujours la crise

 

Il ya à peine une  semaine les lobbies avent lancé une grande opération pour signifier la reprise du marché en particulier des primo accédants. Or les notaires viennent de contredire ce redémarrage L’année 2014 a été très mauvaise et 2015 ne paraît guère dynamique en dépit du environnement favorable concernant les taux( autour de 2%).  Alors que les taux immobiliers étaient historiquement bas, le marché n’est pas reparti de l’avant, constatent les Notaires de France dans une note publiée ce 13 avril.  A fin janvier 2015, le nombre des transactions réalisées au cours des douze derniers mois écoulés est estimé à 700.000 en France métropolitaine, en baisse de 3% par rapport à janvier 2014. « La baisse des volumes touche les deux tiers des départements de province. Le tiers restant enregistre des augmentations inférieurs à 5% », notent les Notaires.  Pourtant, les prix ont baissé en 2014. Au quatrième trimestre, le prix des logements anciens a cédé 1,2% sur l’ensemble de la France. Ce repli est de 1,4% pour les maisons et 0,9% pour les appartements. Sur l’ensemble de l’année, ce recul est de 2,5% pour les appartements et 2,4% pour les maisons. En province, la baisse sur un an est de 2,9% et en Ile-de-France de 2%.  Mais pour l’année en cours, les Notaires sont un peu plus confiants. « Sur le marché francilien dans l’ancien, le rythme des promesses de vente repart », estiment-ils. Pour le neuf, « les promoteurs immobiliers semblent retrouver le sourire : les effets désastreux du dispositif Duflot, qui a paralysé le marché durant des mois, semblent s’estomper grâce aux corrections émanant du dispositif Pinel ».  Néanmoins, les Notaires sont conscients des difficultés actuelles. « La situation sur le front de l’emploi et tout simplement la confiance en l’avenir ne sont pas au rendez-vous ». D’ailleurs, certains marchés comme celui des résidences secondaires sont toujours fortement sinistrés. Ils rappellent qu’aujourd’hui, posséder une résidence de vacances est un luxe surtout que les propriétaires n’en profitent que 42 nuits par an en moyenne.  Seul petit espoir: les taux immobiliers qui n’en finissent plus de baisser. Le mois dernier, ils étaient à 2,11% en moyenne, selon les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement, contre 2,21% en février. « Leur baisse depuis 2008 correspond à une hausse cumulée du pouvoir d’achat de 20% », soulignent les Notaires.

 

0 Réponses à “Immobilier : toujours la crise”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol