« Ne pas attendre la croissance comme on attend la mousson » ( Macron)

« Ne pas attendre la croissance comme on attend la mousson » ( Macron)

Les premières pluies ne feront pas repousser une forêt d’emplois, c’est en substance le message de Macron ; Un Macron de ce point de vue réaliste puisqu’il sait que la France ne fera guère plus de 1 % de croissance en 2015 , ce qui sera bien insuffisant pour retrouver un solde positifs d’emplois. Mais d’une certaine manière c’est quand même un peu la méthode Coué qui est reprise par le ministre de l’économie qui ne cesse de vanter le contexte favorable et même les effets du CICE dont les premières évaluations montrent qu’elles n’ont pourtant pas réer un choc positif en matière d’embauches, tout au plus ce CICE a-t-il permis de freiner les licenciements. . En réalité cela relève davantage de l’incantation que de l’analyse économique pertinente. Peut-être aussi un soutien à Valls pour contrer Hollande qui lui est partisan désormais de mettre la pédale douce sur les réformes pour rassembler la gauche et ainsi assurer sa présence aux élections de 2017. France est sur la bonne voie mais il reste du travail : voici le message principal du ministre de l’Economie, mardi matin sur Europe 1. « Oui, les choses sont en train de s’améliorer mais vous savez, il ne faut pas attendre la croissance comme on attend la mousson. Il faut continuer à travailler et faire nos réformes », a martelé Emmanuel  Macron, mardi matin sur Europe 1. Les dernières prévisions du FMI tablent sur une croissance de 0,9% pour l’économie française en 2015, après une année 2014 encore plus morose. « Ces chiffres sont bons, ils montrent qu’il y a une nouvelle donne qui est positive, on en voit les prémisses : des taux d’intérêt bas, un prix du pétrole bas, un euro plus faible que le dollar, ce qui est bon pour nos exportations. Cette nouvelle donne est renforcée par les premiers fruits de notre politique économique : le pacte de responsabilité, le CICE qui connaissent leurs premiers effets », a réagi le ministre de l’Economie qui aurait aussi pu en voir les limites. En effet  Le secteur industriel de la zone euro profite bien entre autres de la dépréciation de l’euro, favorisée par le QE de la BCE et qui atteint environ 12% depuis le 1er janvier face au dollar mais pour l’instant pas la France. . En Grande-Bretagne, le PMI manufacturier, soutenu lui aussi par la hausse des commandes étrangères et la vigueur de la demande intérieure, a atteint son plus haut niveau en huit mois.  Le retard français est net pour le secteur manufacturier, toujours en contraction en France avec un PMI « flash » à 48,2 alors qu’en Allemagne, il est en croissance avec un chiffre de 52,4. ( 50 indique la limite  entre croissance et régression). Même pour l’ensemble de l’économie, l’écart est encore significatif le PMI composite allemand ressort à 55,3 contre 51,7 seulement pour le français.

0 Réponses à “« Ne pas attendre la croissance comme on attend la mousson » ( Macron)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol