L’intérim en petite hausse

L’intérim en petite hausse

Alors que les chiffres du chômage sont attendus pour la fin de la journée, le recours à l’intérim a confirmé sa petite hausse de janvier (+1,2%) avec une évolution de +3,7% sur un an selon une information RTL. Un chiffre qui contraste avec la baisse continue de l’intérim depuis 2012. Les principaux secteurs qui profitent de cette hausse sont l’industrie (+7,6%), les transports et les services. A l’inverse, le BTP souffre toujours d’une baisse du recours à l’intérim. Dans le détail, ce sont les ouvriers non qualifiés qui composent le gros des troupes. Ils représentent 44,1% des effectifs intérimaires, en hausse de 16,8%. Les ouvriers qualifiés reculent quant à eux (-13,7%) mais sont toujours 30,6% du total des intérimaires. Les employés représentent 13,4% des intérimaires et les professions intermédiaires 11,9%. Signe que c’est bien l’industrie qui repart, les régions les plus favorablement touchées par la hausse du recours à l’intérim sont la Lorraine (+16,7%), la Haute-Normandie (+12,4%) et le Nord-Pas-de-Calais (+12%).

 

0 Réponses à “L’intérim en petite hausse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol