La semaine de François de Tulle, , normal 1er , Roy de France et de Corrèze

La semaine de François de Tulle,  , normal 1er , Roy de France et de Corrèze

 

La semaine a débuté avec un sondage qui démontrait que 75% des Français étaient mécontents de François de Tulle, Roy de France et de Corrèze. Dimanche ce sont les médecins de Molière qui décidaient de ne plus faire de saignées, en cause un édit royal nationalisant la profession.  Heureusement les lobbys s’unissent pour exterminer le french bashing et pour cela avec François de Tulle chante «  tout va très bien madame la marquise ». Sauf que rien ‘n’est sûr y compris en ce qui concerne la reprise en Chine, l’usine du monde dont la production industrielle stagne ou recule. Du coup Valls de Vienne détourne l’attention sur l’enjeu des départementales : la cible, le FN ;  on ne parle plus d’élections locales mais d’enjeux de partis ; Une erreur fatale car la nationalisation du débat va lui retomber sur le nez. Le bas peuple se moque des partis royaux, ce qu’il veut c’est des résultats sur la croissance et l’emploi. Le bas peuple ne comprend rien à la politique ! La preuve Valls de Vienne dégringole de 10 points dans les sondages. Devant la catastrophe électorale qui s’annonce, la cour s’agite ; Les verts proposent  le vote obligatoire. Le duc  de Cambadélis , ex marxiste reconverti dans les ordres royaux approuve. Une élection obligatoire avec un seul bulletin , celui de la gauche.  Sourcilleuse la justice fait la moue. Mais on peut attendre 25 ou 50 ans avant qu’elle ne régisse. Comme pour l’affaire Balkany en cours depuis les années 90 ou l’affaire Tapie ou encore l’affaire de l’ avionneur Dassault ( au fait on en est où aussi pour les affaires de gauche , Cahuzac par exemple ?). . Pourtant François Roy de France fait ce qu’il peut pour la justice sociale. Il menace même les multinationales ( avec l’Europe) de leur faire payer l’impôt royal. Les multinationales tremblent  évidemment. Heureusement il ya encore 25 000 milliards encore bien à l’abri dans les paradis fiscaux. Valls la menace, dit aussi Valls de Vienne,  lui aussi milite pour la justice sociale et il annonce en grandes pompes ( il chausse  du 52, une pointure proportionnelle à son ambition) que les retraités vont toucher 40 euros pour compenser 3 ans de gel des pension. Ça fait 1.11 euros par mois. Excessif comme d’habitude le colérique Valls. Hollande lui touchera 34 000 euros, normal pour un monarque pas même républicain. A la cour , certains parlent de fuir dès dimanche soir à Monaco, à Ouarzazate ou à Tulle. D’autres pensent quitter la cour et se reconvertir dans les affaires ( c’est déjà fait pour une partie denter eux). Montebourg par exemple nommé vice président de France habitat, Macron lui pourrait obtenir un poste de vendeur chez Ikea. Mais  Valls de vienne restera à Versailles, il tiendra bon. Dès dimanche soit il a programmé uen crise colérique historique. On dit que les abstentionnistes de gauche pourraient être embastillés sitôt après la clôture du scrutin. La duchesse Taubira va devoir construire des établissements pénitentiaires pour environ 5 millions d’électeurs Soit 5000 prisons de 1000 détenus coupables de ne pas avoir voté pour le PS menacé maintenant de disparition. De quoi relancer la croissance , l’impact serait de 2.5% sur le PIB. De ce fait ‘inversion du chômage pourrait se produite et le retour du Roy en exil à Tulle serait possible.

 

God save the King

0 Réponses à “La semaine de François de Tulle, , normal 1er , Roy de France et de Corrèze”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol