Vote obligatoire…. à gauche , « une piste » ( Cambadélis)

Vote obligatoire…. à  gauche ,   »une piste » ( Cambadélis)

 

Bons sang mais c’est bien sûr, pour contrer l’opposition et empêcher les désastres électoraux, on pense  de plus en plus au vote obligatoire. Après De Ruby ( EELV), c’est Cambadélis secrétaire du PS qui le dit. Mais pourquoi ne pas aller encore plus loin et rendre le vote obligatoire mais à gauche. En fait comme la démocratie se réduit à pas grand-chose à part déposer un bout de papier dans les urnes autant simplifier encore ; Un seul bulletin de gauche dans les bureaux de vote. Certains objecteront que c’est une atteinte à la démocratie , que le Conseil constitutionnel s’y  opposerait. Pas certain, le Conseil constitutionnel n’a pas réagi sur la question des départementales parfaitement illégales puisqu’on ne connait pas le rôle futur des départements, s’ils seront même maintenus, quelles seraient leurs  responsabilités, ni leurs budgets Une entorse de plus ou de moins ! Pas de quoi affoler ce Conseil qui veille avec « indépendance » sur les institutions puisqu’il est composé en grande partie de politiques ( anciens présidents , Premier ministre, ministres etc.).  Le principe du vote  obligatoire? « C’est une question, je m’interroge, ça peut être une piste », a  répondu Cambadélis . Le co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale François de Rugy avait annoncé mercredi le dépôt dans la semaine d’une proposition de loi pour rendre le vote obligatoire. Jean-Christophe Cambadélis s’en est prix aux candidats frontistes « qui prononcent ou qui professent des formules xénophobes, homophobes, racistes, islamophobes, antisémites ». Plusieurs dizaines de candidats du parti d’extrême droite ont vu des propos de ce type étalés dans la presse ces dernières semaines. Interrogé sur l’efficacité des discours de stigmatisation du FN comme ceux du Premier ministre Manuel Valls, le Premier secrétaire socialiste a répondu : « Vous vous dites bien que les gens ont été dans ce parti (ndlr: le FN) pour quelque chose, parce que c’est en résonance avec leur être profond, donc c’est une nuisance pour la République, donc ce n’est pas parce que la banalisation et l’abaissement des murailles de l’UMP ont permis à ces derniers de prospérer qu’il faut baisser les bras. Il faut se battre, il faut se mobiliser. » Et d’ajouter: « A partir du moment où on a des frontières, où on dit que le FN est incompatible avec la République, on peut le faire reculer. » D’après lui, le FN « veut exercer une césure entre les Français dits de papier, qui viennent de l’immigration, et les Français dits de souche. Le parti a un projet derrière lui, de société. Cette séparation, ça s’appelle l’apartheid », a-t-il accusé. Il a tenu aussi à relativiser d’avance les futurs résultats frontistes aux départementales, les 22 et 29 mars: « Je ne vois pas le FN au-delà de 80 conseillers départementaux, nous en aurons plus de 800. C’est ça le rapport de force ».

 

0 Réponses à “Vote obligatoire…. à gauche , « une piste » ( Cambadélis)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol