La réforme territoriale sera annulée (Sarkozy)

La réforme territoriale sera annulée (Sarkozy)

Encore uen belle pagaille à venir avec la possible annulation de la réforme territoriale de Hollande. Sarkozy promet s’il est élu de revenir dessus. Sarkozy a raison de dénoncer cette réforme d’autant que c’est le flou total quant aux attributions respectives des collectivités locales. En outre et surtout cette réforme ne supprime rien, n’allège rien du mille-feuilles administratif et politique. Hollande avait pourtant promis de supprimer les départements en 2020. Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, a donc affirmé mercredi que si la droite revenait aux affaires, elle reviendrait sur la réforme territoriale en raison « du redécoupage scandaleux » des départements et des régions. « On a cassé les cantons dont le périmètre était immuable depuis deux siècles, pour faire un redécoupage scandaleux. Cette réforme, qui va mettre la pagaille partout, est totalement improbable dans des régions », qui font jusqu’à « 800 km de long », a dénoncé Nicolas Sarkozy. L’ex-chef de l’Etat s’exprimait lors de la première réunion, au siège de l’UMP à Paris, du Comité des maires qu’il a mis sur pied sous la responsabilité d’Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon. Au lendemain de l’adoption par l’Assemblée du projet de loi réformant l’organisation territoriale du pays, Nicolas Sarkozy a dénoncé « l’amateurisme du gouvernement », qui « convoque 36 millions d’électeurs » (les élections départementales se déroulent les 22 et 29 mars) « alors que nous ne connaissons pas les compétences des élus territoriaux qu’on va élire ». « Ça va retomber sur le nez » des socialistes, a-t-il pronostiqué. « Si j’avais fait ça, on aurait protesté du déni de démocratie et ça aurait été un déni de démocratie ! » Pendant son quinquennat, l’ex-président avait préparé une réforme de l’organisation des territoires, censée entrer en vigueur en 2015 et retoquée par les socialistes en 2012. Sa mesure phare était la création de conseillers territoriaux, siégeant à la fois au département et à la région. Cela aurait permis, faisait-il valoir, de diviser par deux (de 6.000 à 3.000 environ) le nombre d’élus de ces deux échelons territoriaux.

0 Réponses à “La réforme territoriale sera annulée (Sarkozy)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol