La Grèce menace de saisir des biens allemands

La Grèce menace de saisir des biens  allemands

La Grèce très critiquée par l’Allemagne renvoi l’ascenseur en quelque sorte en rappelant les dettes allemandes vis-à-vis de la Grèce. Une manière de rappeler que l’Allemagne n’a pas ténu ses engagements. Peut-être aussi que ce rappel à histoire avait joué pour que l’Allemagne accepte l’entrée de la Grèce dans l’union européenne et la zone euro. Il y a peu de chances qu’Angela Merkel cède aux pressions d’Athènes. Les juristes allemands qui ont rédigé le traité sur la réunification en 1990 ont veillé à écarter toute possibilité de recours contre l’Allemagne. «Est-ce que ce comportement a été moral?», s’est interrogé Alexis Tsipras. Quoi qu’il en soit, ce point de vue a été confirmé en 2003 par une décision de la justice allemande. Au sein de la coalition au pouvoir, le sentiment antigrec ne devrait que progresser.  Le gouvernement grec envisage de saisir le centre culturel allemand d’Athènes pour indemniser les familles des victimes du village de Distomo, exécutées par les nazis.  Alors que les discussions entre la Grèce et feu la troïka ont officiellement repris, ce mercredi, à Bruxelles, le gouvernement d’Alexis Tsipras continue de brandir au nez de ses créanciers la question des dettes de guerre allemandes. A Paris, devant l’OCDE, le premier ministre grec Alexis Tsipras a déclaré que restructurer la dette grecque était « absolument vital » pour son pays.  Il est absolument vital pour la Grèce que sa dette publique soit restructurée afin de lui permettre d’être à nouveau solvable et d’obtenir ses besoins de financements sur les marchés des capitaux, a déclaré jeudi le Premier ministre Alexis Tsipras. « Nous ne pouvons plus prétendre que la dette publique du pays est viable et que son service peut être assuré quand elle est à 178% » du Produit intérieur brut, a-t-il dit devant l’OCDE (Organisation de coopération et développement économiques) à Paris. « Il est absolument vital pour la Grèce d’obtenir une restructuration de sa dette« , a-t-il dit. Restructurée, la dette grecque pourrait être fermement placée sur une trajectoire de baisse, même avec une reprise modeste de la croissance nominale, a-t-il ajouté.   Mercredi, à Bruxelles,  des représentants de la Grèce et de ses créanciers ont entamé des discussions à mener dans le pays endetté. La Grèce doit rembourser 6 milliards d’euros alors que le Premier Ministre Tsipras et son gouvernement de gauche, arrivé au pouvoir en janvier, ont promis  de mettre fin aux mesures d’austérité en vigueur en Grèce depuis 2010.

 

0 Réponses à “La Grèce menace de saisir des biens allemands”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol