Urgences : les médecins libéraux en gréve

Urgences : les médecins libéraux en gréve

 

L’entourloupe de la ministre Touraine consistant à reporter en  2017 l’application du tiers payants pour les généralistes n’aura pas fonctionné  ( en fait un report sur le quinquennat suivant) ; Les médecins ne veulent surtout pas d’une  forme d’étatisation qui viendrait par exemple contingenter les actes. Les médecins et les autres professions libérales ont donc  décidé de durcir le ton. A compter de demain vendredi, 8h du matin, ils n’assureront plus la permanence des soins. Ils n’assureront plus les urgences. La grève se poursuivra jusqu’à lundi matin, 8h. Pour donner des exemples, les chirurgiens libéraux n’iront plus au bloc, les dentistes, les infirmières ne répondront plus. SOS médecins, SOS Mains seront aux abonnés absents. L’idée de ce mouvement est de reporter toutes les urgences vers les hôpitaux publics. Et le système risque d’être vite bloqué, car les internes et les chefs de cliniques des hôpitaux publics ont eux aussi annoncé qu’ils arrêteraient de gérer les urgences. Les médecins libéraux rejettent la loi santé, qui sera en discussion la semaine prochaine. Ils estiment qu’elle va les entraîner vers une certaine « étatisation » de leur métier – ce qu’ils refusent. La concertation entamée par la Ministre depuis quelques jours est donc un échec… Ils ne veulent pas d’un aménagement de la loi mais son retrait pur et simple.

 

0 Réponses à “Urgences : les médecins libéraux en gréve”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol