Emplois privés : 74.000 en moins 2014

Emplois privés  : 74.000 en moins 2014

Environ 100 000 emplois détruits dans le secteur marchand en 2014 ( avec les DOM-TOM) et pour 2015, l’Unedic prévoit autour de 100 000 emplois en moins. Donc pas d’inversion à attendre d’autant que l’évolution d’un mois sur l’autre se montre très erratique tant en France qu’ailleurs. L’économie française a détruit 74.000 postes (-0,5%) en 2014 dans le secteur marchand, malgré une stabilisation au 4e trimestre grâce à l’intérim, selon des données définitives publiées ce matin par l’Insee. Au dernier trimestre, le secteur marchand a connu 1300 suppressions d’emplois (-0,0%). Dans son estimation publiée en février, l’Institut national de la statistique était plus pessimiste pour le 4e trimestre (-5100 emplois) mais plus optimiste pour le chiffre annuel (-67.600 emplois). Entre-temps, l’organisme a révisé à la hausse les destructions du 3e trimestre.  Le taux de chômage en France métropolitaine retrouve son niveau du deuxième trimestre 2013. Il grimpe de 0,1 point sur un trimestre, à 10% en moyenne au dernier trimestre 2014. La hausse atteint 0,4 point sur un an. Sur trois mois, l’augmentation la plus forte est à mettre à l’actif des 25 – 49 ans, dont le taux de chômage croît de 0,2 point. Sur un an, en revanche, les plus touchés sont les moins de 25 ans. Si l’on inclut les Dom, le taux de chômage s’établit à 10,4% de la population active. Il progresse de 0,1 point sur trois mois (+0,3 point sur un an). Fin novembre, l’OCDE indiquait ne pas s’attendre à une baisse du chômage en France avant 2016. De son côté, dans sa dernière note de conjoncture, publiée en décembre 2014, l’Insee prévoit une nouvelle augmentation du taux de chômage début 2015 : il progresserait au cours des prochains trimestres, à 10,6% mi 2015 (10,2 % en métropole). « La légère hausse attendue de l’emploi ne suffirait pas à absorber la progression de la population active et le nombre de chômeurs augmenterait légèrement », estime l’Institut de la statistique. Même son de cloche du côté de l’Unedic : dans ses prévisions financières de janvier 2015, l’organisme paritaire en charge de l’assurance chômage anticipe une aggravation du chômage en 2015 et table sur 104 000 demandeurs d’emploi sans activité supplémentaires en métropole.

 

0 Réponses à “Emplois privés : 74.000 en moins 2014”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol