Syrie: Assad ou l’Etat islamique ?

Syrie: Assad ou l’Etat islamique ?

 

Après les réactions très faux cul de la plus grande partie de la classe  politique concernant la visite de 4 parlementaires en Syrie, on peut légitimement s’interroger sur la pertinence de la politique étrangère française. Des réactions très faux cul car ils étaient tous au courant et avaient même soutenu cette initiative qui devait rester secrète. Malheureusement Assad a médiatisé cette entrevue. Assad est un dictateur assassin, cela ne se discute pas mais pas davantage que d’autres Kadhafi, Saddam Hussein, bien d’autres encore. Des dictateurs que l’on reçoit avec d’autant plus de solennité quand ils ont les moyens d’acheter des produits de la France ( centrales nucléaires, TGV, armement  etc.), première hypocrisie. N e parlons pas de notre servilité  l’égard des dirigeants chinois. Deuxième élément fondamental celui là, comment lutter le plus efficacement contre l’Etat islamique et ses filiales. Depuis qu’on a largement contribuer à abattre les dictateus Kadhafi et Saddam Hussein c’est la  barbarie et l’Etat islamique qui avance avec une barbarie pire que la précédente  Désormais c’est un moitié  de l’Afrique qui est concernée, évidemment le Proche et le Moyen orient. On le sait les frappes aériennes ont des  limites quand les terroristes peuvent se dissimuler dans la population, il  faudra des troupes au sol tout le monde en convient même le prudent Obama. Sur qui compter ? Sur des Etats qui n’existent pas, sur de armées locales virtuelles ou mal équipées, mal payées, mal organisées. Pour combattre efficacement l’Etat islamique il faudra évidemment s’appuyer sur les  Etats existants , sur les forces locales réelles et même sur Assad qui est le seul dans la région à posséder une  armée. La  plupart des pays où les dictateurs ont été déchus ont connus les pires bouleversements et c’set la dictature de l’Etat islamique ( ou leur mouvance)  qui tente de s’imposer. Le printemps arabe s’est transformé en hiver. La Lybie, l’Irak, la Syrie sont complètement déstabilisés ;  en Afrique noire c’est le Nigéria,  le Cameroun, le Tchad, la l Mali, la centre Afrique  demain le Niger, la Côte-D’ivoire, l’Afrique de l’est aussi. La Turquie, L’Arabie Saoudite,  aussi , d’autres encore. Encore uen fois avec quelle troupe au sol combattre et anéantir ce cancer de l’Etat islamique. Jusque là seul le courageux Tchad a pris l’initiative de s’engage fortement contre Boko-Haram  ( sans doute les fous de tous). Pour gagner cette guerre car il s’agit bien d’uen guerre y compris avec des conséquences dans tous les pays du monde via les attentats surmédiatisé, on ne peut  pas compter que les Etats vertueux  , ll faudra compter sur tous, ceux qui condamnent et s’engagent sans ambigüité. Et  De ce point de vue la récente conférence mondiale organisée par Obama n’a débouché sur strictement rien. Alors faut-il attendre que l’Etat islamique s’étende encre à 4, 5, 10 pays avant de faire de la politique étrangère sur des réalités ?

0 Réponses à “Syrie: Assad ou l’Etat islamique ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol