Immobilier : baisse des prix

Immobilier : baisse des prix

Il en aura fallu du temps pour que les professionnels conviennent de la baisse des prix ( normal,  ils se rémunèrent dessus !), alors il admettent des baisses de l’ordre de 2 à 3% en 2014 et peut être de 5% en 2015. En faat les baisses sont et seront beaucoup plus fortes qu’indiqué car le problème c’est l’insuffisance d’acheteurs .Pour deux raisons nombre d’entre eux  n’ont pas la solvabilité nécessaire, d’autres attendent à juste titre de nouvelles baisses. Certains spécialistes prévoient uen baise d’au moins 30% d’ici 10 ans ; a moins que d’ici là, la bulle n’éclate car il sagit d’un  secteur très spéculatif ( les prix ont doublé en une  quinzaine d’années et ont progresse trois fois plus que le pouvoir d’achat). Le prix moyen au mètre carré serait passé au dernier trimestre 2014 sous la barre symbolique des 8000 euros, selon une étude des notaires d’Île-de-France. Seuls quatre arrondissements sur les vingt de la capitale affichent désormais un prix moyen au mètre carré supérieur à 10 000 euros, soit deux fois moins qu’il y a deux ans. Sur l’ensemble de la France, les prix ont chuté de 2,2 % au dernier trimestre de 2014. La chute n’a pas épargné Paris, et elle ne va pas s’arrêter. Les professionnels du secteur anticipent pour 2015 une érosion de 5 % dans la capitale et en Île-de-France. «On ne peut pas dire qu’il s’agisse d’une chute catastrophique. Il n’y aura pas de véritable effondrement des prix, dans la mesure où il y aura toujours énormément de demandes à Paris, relativise au Figaro Jean-François Buet, président de la Fnaim. C’est un phénomène plutôt sain, cela montre que les prix se réajustent et que le marché se rééquilibre.» Il n’empêche. La baisse des prix parisiens est désormais généralisée dans 17 arrondissements. Seuls les Ve, VIIIe et IXe continuent à résister. Les baisses les plus conséquentes sont constatées dans les arrondissements les plus chers: les prix dans le IIe, IVe et VIIe arrondissement ont ainsi respectivement baissé de 6,2 %, 7,4 % et 6,5 %. En province les baisses sont beaucoup plus  significatives dans certaines villes autour de 15% en moyenne..et 30% en zone rurale.

 

0 Réponses à “Immobilier : baisse des prix”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol