UMP : « La mayonnaise ne pend pas avec Sarkozy » (Lemaire)

UMP : « La mayonnaise ne pend pas avec Sarkozy » (Lemaire)

Dit ou pas dit cela ne change pas grand-chose.  D’après le Canard Enchaîné, Bruno Le Maire et Valérie Pécresse portent aujourd’hui un jugement sévère sur le retour aux affaires de l’ex-chef de l’Etat. La sentence du premier, par ailleurs son ex-rival dans la course à la présidence de l’UMP : « Partout sur le terrain, c’est le même message : la mayonnaise Sarkozy ne prend pas. Les gens ne veulent plus de lui. ».  La deuxième, elle, compare Nicolas Sarkozy à Jacques Chirac. Pas vraiment un compliment, pour celui qui traita naguère son prédécesseur de « roi fainéant ». Pourquoi cela ne change-il pas grand chose ? Tout simplement parce que  c’est la réalité. Sarkozy n’a pas encore réussi son retour. Plusieurs raisons à cela, il ya d’abord le lourd handicap de son bilan, encore trop récent pour être gommé. Certes les Français oublient mais il leur faut quand même un peu moment peu de temps. Second élément explication, Sarkozy en dépit de se affirmations n’a pas changé d’un iota, c’est le même, toujours aussi impulsif, donneur de leçons, presque pire que sa caricature avec des mimiques difficilement supportables. L’important n’eet pas là mais dans le vide complet de son programme. Rien, strictement rien de véritablement pertinent et de nouveau y compris sur la sécurité qui était pourtant son jardin préféré en tant qu’ancien premier flic de France. Enfin Sarkozy dans le costume du  rassembleur, ce n’est  vraiment son rôle, lui qui n’est vraiment à l’aise que dans la fonction de leader. Evidemment rien n’est joué. Pour l’instant Hollande et  la gauche bénéficient de un peu de la vague d’union nationale suite aux attentats mais très reviendront tout autant prioritaires les questions économiques et sociales. Et là c’est  le vide absolu pour la gauche qui n’a à offrir que sa  réformette micron Macron et les hypothétiques résultats du pacte de responsabilité. Sarkozy courbe l’échine en ce moment et cela lui mais  il n’a qu’un seul objectif, se qualifier pour le second tour de 2017 avec la bénédiction du PS et du reflexe républicain. (En fait c’est le même raisonnement que Hollande mais qui n’a pratiquement aucune chance de se qualifier).

0 Réponses à “UMP : « La mayonnaise ne pend pas avec Sarkozy » (Lemaire)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol