Baisse des prix en Europe?

Baisse des prix en Europe?

En France comme ailleurs en Europe on constaterait une baisse des prix due essentiellement à la diminution des coûts de l’énergie. De fait la baisse est sensible sur le carburant, l’énergie en général. Pour autant les services eux ont tendance à augmenter. Il faut aussi prendre en compte qu’avec la baisse du pouvoir d’achat les ménages ont tendance  à restructurer leurs dépenses. De ce fait des denses contraintes pèsent de plus en plus. Il n’est pas certain que la mesure de inflation soit toujours aussi pertinente eu égard à la déformation de cette consommation. La chute continue. Une nouvelle fois les prix auraient  baissé en zone euro au mois de janvier dans la zone euro, à hauteur de -0,6% au mois de janvier en rythme annuel, selon Eurostat. Il s’agit du deuxième mois consécutif de baisse après celui de décembre où la zone euro avait déjà accusé une baisse de -0,2%.  Cette première estimation a par ailleurs surpris les analystes qui tablaient sur un chiffre à -0,5%. Faut-il néanmoins s’inquiéter de ce chiffre? A y regarder de plus près la dégringolade des prix en zone euro s’explique avant tout par les prix de l’énergie. Ces derniers ont ainsi accusé une baisse de 8,9% en janvier, soit encore plus qu’en décembre (-6,3%). « Il s’agit avant tout d’un phénomène lié au prix de l’énergie. Les prix de l’énergie baissent. Or comme la plupart des pays européens sont importateurs d’énergie, il s’agit d’un prélèvement en moins pour eux. C’est même plutôt une bonne nouvelle », commente Benoît Heitz, économiste zone euro chez Société Générale. En excluant l’effet énergétique, les prix ont très légèrement progressé, à +0,4%, surtout tirés par l’augmentation des prix des services (+1,2%).  Devant ces mauvais chiffres, la Commission européenne a tenu à rassurer. Une de ses porte-parole, Annika Breidthardt, a assuré qu’il était trop tôt pour parler d’une déflation, c’est-à-dire une baisse générale des prix. « Il faut une baisse des prix généralisée, qu’il s’agisse des pays, des secteurs ou des catégories concernées, et qui s’auto-entretient », a-t-elle affirmé.  Un diagnostic que semble partager Benoît Heitz. « Cette baisse de 0,6% ne renforce absolument pas le risque de déflation, puisqu’au contraire cela renforce la demande ». Oui mais à condition que les consommateurs disposent du pouvoir d’achat nécessaire. !

 

0 Réponses à “Baisse des prix en Europe?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol