Kobané libérée mais détruite

Kobané libérée mais détruite

 

Une victoire symbolique et tragique de la résistance face aux terroristes de l’Etat islamique. La ville est libérée mais pratiquement détruite. Symbolique car l’Etat islamique a dû capituler avec de lourdes pertes. Une victoire surtout des milices kurdes (pourtant longtemps freinées par la Turquie dont la position est plus qu’ambigüe) grâce aussi à l’appui des frappes aériennes américaines ; un grand nombre d’étrangers figurent parmi les combattants du groupe Etat islamique (EI) tués dans la ville syrienne de Kobané, a rapporté un haut responsable américain du département d’Etat. Les milices kurdes syriennes (YPG, Unités de protection du peuple kurde) ont proclamé lundi leur victoire dans la bataille de Kobané, devenu le symbole de la résistance contre le mouvement djihadiste. Selon des observateurs, l’EI aurait perdu près de 1 200 combattants dans la bataille de cette ville frontalière de la Turquie, sur un total de 1 800 morts, en dépit de leur puissance de feu grâce à l’armement dérobé sur des bases militaires irakiennes et syriennes.  »Nous n’allons pas comptabiliser le nombre de corps, mais le nombre de combattants de l’EI tués atteint les milliers », a précisé le responsable. Et le nombre de combattants étrangers parmi eux est « extrêmement, extrêmement significatif », a-t-il ajouté, sans préciser leur nationalité.

 

0 Réponses à “Kobané libérée mais détruite”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol