Terrorisme : les premières mesures de Valls


Terrorisme : les premières mesures de Valls

 

Outre le déploiement de armée aux cotés des force de police pour surveiller notamment les zones sensibles, Valls a annoncé un certain nombre de premières  mesures qui méritent d’eter complétées  et détaillées et surtout qui posent la question des moyens des services de police.

 

● Nouveau fichier pénal terroriste

Constitution d’un  nouveau fichier pour connaître l’ensemble des terroristes condamnés ou ayant des comptes à rendre à la justice. Justice et Intérieur vont «étudier» la question. Ce fichier ressemblerait à celui existant pour tracer les délinquants sexuels. Le suspect terroriste devrait indiquer ses changements d’adresse sous peine de poursuites.

● Loi sur le Renseignement

Une loi encadrant toute l’activité du Renseignement, au-delà même du terrorisme, chemine. Elle sera prête «dans une poignée de mois», dit Renaud Vedel, conseiller du premier ministre. Elle était prévue. Elle ne sera pas vraiment accélérée mais suivie de près et très débattue, c’est certain.

● Renfort en personnels de la DGSI

Outre le plan sur cinq ans de recrutement de 432 spécialistes lancé il y a un an, quelques dizaines d’agents vont être embauchés pour renforcer les cellules judiciaires et analyse de la Direction générale de la sécurité intérieure.

● Données des passagers aériens

Pour un meilleur traçage des déplacements, une plate-forme française de centralisation des données des passagers dès la réservation des billets va être créée pour les vols au départ de la France vers les pays extérieurs à la zone Schengen. «Pas besoin d’attendre l’Europe», dit-on à Matignon. Problème: c’est d’Espagne, par exemple, qu’a décollé la compagne d’Amedy Coulibaly…

● Un décret sur les djihadistes

Le décret sur la mesure d’interdiction de sortie du territoire (pour les nationaux) ou d’accès (pour les étrangers) va entrer en vigueur à la fin de la semaine. Il s’agit de faire vivre la loi Valls-Cazeneuve du 13 novembre dernier sur le terrorisme. Question: quid des binationaux qui veulent partir? «Sauf entorse au droit international, on ne peut empêcher un Marocain de partir, par exemple, ni un Français de rentrer», assure un officier de la Police aux frontières.

● Mesures carcérales antiradicaux

Quatre quartiers spéciaux, en plus de celui de Fresnes, déjà en place, tenteront une politique ciblée d’isolement ou de regroupement des islamistes durs, selon les profils. La «professionnalisation» des imams et aumôniers en prison doit s’accentuer.

● Renseignement au sein de la PJJ

Une formation à la détection et à la prise en charge du radicalisme sera dispensée aux services de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et une unité de Renseignement créée pour centraliser les informations nominatives, comme cela existe déjà dans les prisons.

0 Réponses à “Terrorisme : les premières mesures de Valls”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol