Terrorisme : La France est en guerre (Valls)

Terrorisme : La France est en guerre (Valls)

Un discours enfin à la hauteur de l’enjeu et de ‘l’émotion nationale manifestée dans le rue par les français. Un discours unanimement applaudi à l’assemblée.  «Oui, la France est en guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l’islamisme radical (…) mais pas contre une religion.» «La France n’est pas en guerre contre l’islam et les musulmans (…) La France protégera tous ses concitoyens, ceux qui croient et ceux qui ne croient pas», a déclaré  Valls à l’assemblée, sous des trombes d’applaudissements. «L’islam est la deuxième religion de France, elle a toute sa place en France», a poursuivi le premier ministre. Manuel Valls a tout aussi fermement fustigé «les actes antisémites (qui) connaissent en France une progression insupportable». Face à des députés dont certains avaient du mal à réprimer des larmes d’émotion, Valls s’est exclamé: «Comment accepter qu’en France, terre d’émancipation des Juifs, il y a deux siècles, mais qui fut aussi, il y a soixante-dix ans, l’une des terres de leur martyre, comment peut-on accepter que l’on puisse entendre dans nos rues crier “Mort aux juifs”?» Le premier ministre a encore réaffirmé que «sans les Juifs de France, la France ne serait plus la France». Et il a appelé la justice à être «implacable à l’égard de ces prédicateurs de la haine», faisant référence, sans le nommer, au polémiste Dieudonné, soulignant que «le blasphème n’est pas dans notre droit, il ne le sera jamais». Là encore sous les applaudissements de tous les députés, y compris du Front national, Manuel Valls a rendu un hommage appuyé au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, assis à sa droite pour la circonstance, ainsi qu’aux «forces de sécurité qui ont, au péril de leur vie, mené un travail remarquable». Il a poursuivi: «À aucun moment nous ne devons baisser la garde (…) Des risques sérieux demeurent (…) Des risques très élevés liés à d’éventuels complices.». Reste évidemment à traduire en acte cette volonté de lutte contre le terrorisme, une volonté qui doit s’inscrire dans la durée tellement les facteurs explicatifs sont nombreux été tellement la France a laissé passer trop de chose contre les valeurs de la république depuis des années.

0 Réponses à “Terrorisme : La France est en guerre (Valls)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol