Terrorisme : un choc de civilisation

Terrorisme : un choc de civilisation

 

Il convient désormais de nommer les choses clairement  sans crainte de subir la réprobation du politiquement correct. Oui le monde -et la France en particulier- vit un choc de civilisation. Dun coté la civilisation traditionnelle qui a évolué au cours du temps pour construire progressivement la démocratie moderne, de l’autre des fondamentaliste qui rêvent  de mettre à bas la laïcité, d’imposer le religieux comme pouvoir suprême dans tous les domaines y compris politique. Ces notamment le projet de l’Etat islamique. En France cette vision est soutenue surtout par les populations marginales mal ou pas intégrées, surtout dans les banlieues, aujourd’hui zones de non droit. Cette idéologie fondamentalisme donne enfin un sens à leur marginalité voir même une légitimité à ceux qui se nourrissent du crime et de la délinquance. Le phénomène n’est pas seulement français, il est international et frappe encore davantage les pays musulmans qui recrutent à bon compte les criminels, les asociaux, les détraqués, les extrémistes de toutes natures. S’il est indispensable de tenir compte de cette environnement international, il importe cependant d’ analyser la situation spécifique de la France. Une France qui fournit le plus gros contingent international de djihadistes (plus de 1000), donc sans doute plusieurs milliers qui sont potentiellement candidats. D’autres ne peuvent ou ne veulent pas faire le djihad mais peuvent causer de graves dommages à l’intérieur du pays. Autant le dire une grande partie de cette population de marginaux qui vit essentiellement de délinquance n’adhère aux principes républicains. Pas étonnant si à Marseille la manifestation a été aussi peu suivie comparée à celles des autres villes. On ne réglera pas ce choc de civilisation en quelques semaines ou quelques mois même en quelques années. Un travail fondamental est à entreprendre sur les facteurs explicatif de cette situation (rôle de école, efficacité des services de surveillance,  de  répression, de prévention, de la justice, rôle des parents, de la société devenue elle-aussi laxiste par rapport aux atteintes à ses  propres valeurs, dimensions économiques sociales, engagement de la France dans les conflits internationaux etc.). Autant dire un travail immense avec des moyens à la hauteur de l’enjeu, il y va de l’avenir de notre civilisation démocratique.

0 Réponses à “Terrorisme : un choc de civilisation”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol