Prix alimentaires en baisse ?

Prix alimentaires en baisse ?

Difficile de constater la baisse des prix dans la grande distribution, au mieux les prix stagnent (comme les chiffres d’affaires). Pourtant certains prix baissent à la production tandis que d’autres vont augmenter. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), quand on regarde les cinq familles de produits de base (céréales, viandes, lait, huiles et sucre), les prix ont baissé de 3,7% l’an dernier. Seul le prix de la viande a augmenté de 8% sur un an. C’est le jeu de l’offre et de la demande qui explique cette tendance. Les prix des produits laitiers ont baissé, par exemple, de 2,3% en 2014, pour atteindre leur plus bas niveau depuis 2009. Les Russes et les Chinois ont acheté moins de beurre et de fromage. Le prix du sucre a baissé de 5% l’an dernier. Cela est dû à la baisse du prix du baril de pétrole. Le Brésil, gros producteur de sucre, a vu sa demande en éthanol – un carburant agricole issu de la canne à sucre – diminuer. Ses stocks de sucre étant encore très importants, cela fait baisser les prix. Ce sont les prix des céréales qui ont le plus baissé l’an dernier (12,5%). Mais cela ne va pas durer. Le Canada, gros producteur de blé dur, a connu une mauvaise récolte à cause du froid. Il y en a moins. La Russie, qui en produit également, assure vouloir limiter ses exportations, pour protéger son marché intérieur. Le prix des pâtes et de la semoule de blé repartent à la hausse en ce début d’année.  D’autres matières premières agricoles augmentent déjà. C’est le cas des fruits secs (+4% en moyenne), et notamment des noisettes. Leur prix a doublé cet été, à cause des grêlons qui ont touché la Turquie, premier producteur. Cette mauvaise production a fait flamber par ricochet le prix des pâtes à tartiner, du chocolat aux noisettes et des cookies.  Au Brésil cette fois, c’est la sécheresse qui fait bondir le prix du café, avec 50% de hausse attendue pour 2015. Cela touche aussi le cacao. En Europe, toujours à cause de mauvaises conditions climatiques, on voit déjà grimper le prix de l’huile d’olive.

 

0 Réponses à “Prix alimentaires en baisse ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol