Hollande : des vœux surannés

Hollande : des vœux surannés

 

Un grand bureau vide, un programme vide, pour un président qui l’est tout autant. Ce qu’on retiendra c’est le caractère relativement creux de cette allocution sorte de vide grenier politique. Le plus surréaliste c’est sans doute cette importance acaudée à la conférence sur l’environnement fin 2015. Non pas que l’environnement ne constitue pas une question centrale mais il y avait un décalage temporel avec les priorités. Des priorités qui pote sur le chômage et la fiscalité. Visiblement le président vit dans un autre monde, celui de la monarchie républicaine où pourtant la reine des abeilles ne possédé plus aucun pouvoir et encore moins de volonté. On aurait attendu des vœux plus sobres et non un mélange d’Etat d’amé, de commentaires, d’espérance. Hollande a simplement oublié qu’il est président de la république.  Avant de célébrer la nouvelle année, François Hollande a présenté les traditionnels vœux présidentiels. Dans son bureau de l’Élysée, le chef de l’État a délivré un message d’audace et de confiance face aux conservatismes et aux populismes. Pour clôturer cette année 2014, François Hollande a lancé un message tourné vers l’avenir. « Nous avons toutes les raisons d’avoir confiance en nous, a-t-il martelé parlant même de la France comme une « espérance ». Loin de l’idée de la crise économique, François Hollande a tenu un discours plein de promesses vers 2015 qui se doit d’être « une année d’audace, d’action et de solidarité ».  Si l’année restera marquée par une série de sévères revers électoraux pour la gauche, une croissance atone et un taux de chômage record, François Hollande a axé son discours sur les réformes entreprises depuis sa prise de pouvoir. Compte de pénibilitéréforme territoriale et bien entendu le pacte de responsabilité qui entre en vigueur le 1er janvier 2015.  »Aux entreprises maintenant d’embaucher et d’investir, c’est le sens du mot responsabilité (…) Notre obligation commune, c’est la lutte contre le chômage« , a déclaré le chef de l’État.  La loi Macron aussi été évoquée par François Hollande, parlant d’un « coup de jeune pour la société ». Le projet économique sera débattu prochainement au Parlement.  »La France est capable de se transformer. Je sais que vous y êtes prêts« , a dit le chef de l’État. Outre les réformes mises en place et la confiance en l’avenir, François Hollande a surtout proclamé sa volonté d’ »en finir avec le dénigrement » de la France et le « découragement ». Le chef de l’État a assuré que les Français avaient toutes les raisons d’avoir confiance en eux « mais à une condition : avancer, faire preuve d’audace, refuser le statu quo et écarter la régression ». En exemple, le président de la République a cité Patrick Modiano et Jean Tirole, les deux prix Nobel français de l’année 2014.

0 Réponses à “Hollande : des vœux surannés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol