Sarkozy : pas de rencontre avec Merkel

Sarkozy : pas de rencontre avec Merkel

 

Toujours auusi rapide Sarkozy avait annoncé sa rencontre avec Merkel, il avait simplement oublié de la prévenir (il avait aussi oublié de prévenir les intéressés quand il a lancé son idée du comité des « vieux cons » anciens Premiers ministres). C’était la première annonce du nouveau président de l’UMP. Le déplacement de Nicolas Sarkozy au congrès de la CDU à Cologne mardi prochain pour y rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel aux côtés de Bruno Le Maire. Un beau signal, de belles images en perspective. Mais la rencontre est reportée et les explications divergent.  A la CDU, l’embarras est d’ailleurs palpable. « Voyez avec l’UMP« , balbutie un conseiller presse au téléphone. Nouveau coup de fil donc. L’explication officielle de l’UMP tombe : c’est Nicolas Sarkozy qui a annulé, pour cause d’agenda surchargé. Il doit rencontrer ce jour-là les sénateurs UMP. Plutôt croustillant vu le peu d’égard de l’ancien président pour le palais du Luxembourg. Mais le problème est apparemment tout autre. Nicolas Sarkozy a tout simplement oublié de prévenir la chancelière explique-t-on sous couvert de l’anonymat. Et de toute façon Angela Merkel n’aurait aucune envie de participer à une opération de communication politique.   La chancelière allemande a toutefois appelé jeudi Nicolas Sarkozy pour le féliciter de son élection se réjouit l’entourage du patron de l’UMP qui souligne au passage que les intéressés ne se sont pas parlés avant. Angela Merkel recevra finalement Nicolas Sarkozy à Berlin, à la chancellerie donc, c’est encore mieux assure la garde rapprochée de l’ancien président. La date, elle, n’est pas fixée. Mais l’entretien n’aura pas lieu avant le mois de janvier. Le couple « Merkozy » attendra.

0 Réponses à “Sarkozy : pas de rencontre avec Merkel”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol