Encore des hausses d’impôts en 2015

Encore des hausses d’impôts en 2015

La formule ambigüe de Hollande «  il n’y a pas de nouvelles hausses d’impôts autres que celle décidées » permet au ministre des Finances de justifier des hausses qui auront bien lieu en 2015 et les années à suivre . « Désormais, les seules contributions appelées à augmenter le seront au titre de décisions déjà prises. », a répété  ce mercredi matin Michel Sapin. Parmi les impôts qui vont augmenter, la taxe carbone, votée fin 2013, et dont la montée en puissance est étalée sur plusieurs années. Elle doit rapporter un peu plus de 2 milliards d’euros l’an prochain et 4 milliards l’année suivante. Soit une hausse de 1,8 milliard d’euros en 2016, qui pèsera pour l’essentiel sur les ménages.  Dans le domaine de l’énergie encore, la contribution au service public de l’électricité (CSPE), qui finance les énergies renouvelables et est répercutée sur la facture des usagers, va elle aussi continuer d’augmenter, a prévenu Michel Sapin. Elle progressera d’un milliard en 2016 et de 900 millions en 2017.  Enfin, la hausse des cotisations retraite, qui découle de la loi de janvier 2014 et d’un décret pris à l’été 2012, va se traduire par une hausse des prélèvements de 1,2 milliard en 2016, et de 800 millions en 2017. Ces dernières affectent à la fois les entreprises et les particuliers, qui les financent à part égales.  Les nouveaux prélèvements atteindront ainsi 4 milliards d’euros en 2016, puis 1,7 milliard l’année suivante.  En attendant, les ménages constatent surtout que les prélèvements qui pèsent sur eux vont à nouveau augmenter en 2015. Les importantes mesures de baisses, comme la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu (3,2 milliards), ou le plan logement (500 millions), seront plus que compensées par de nouveaux dispositifs : surtaxe de 2 centimes sur le diesel (1,2 milliard, poids lourds inclus), taxe carbone (2 milliards), relèvement des impôts locaux, augmentation de la redevance, hausse du plafond de la taxe de séjour… Plusieurs mesures du collectif budgétaire viennent en outre alourdir la facture pour les ménages et les entreprises : surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires (150 millions), et de taxe foncière pour les terrains constructibles (100 millions), non déductibilité de certaines taxes sur le secteur financier (400 millions), taxe sur les parkings ou encore relèvement de la taxe sur les surfaces commerciales (200 millions) – une hausse surprise votée dans la nuit de mardi à mercredi.  

0 Réponses à “Encore des hausses d’impôts en 2015”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol