Nucléaire Iran : négociation repoussée

Nucléaire Iran : négociation repoussée

 

L’Iran très désireuse de moderniser son économie ‘a pas voulu donner l’impression de capituler encore devant les occidentaux, Une nouvelle fois l’accord sur le nucléaire est repoussé mais les discussions avancent très positivement.   Les négociations sur le programme nucléaire iranien ont donc échoué lundi pour la deuxième fois cette année, Téhéran et les six grandes puissances du « P5+1″ se donnant sept mois de plus pour sortir de l’impasse. Les Occidentaux ont dit viser un « accord de principe » sur le fond d’ici mars 2015, les détails pratiques étant mis au point par la suite.  Américains, Iraniens et Britanniques ont toutefois fait état de progrès lors de cette session de discussions dans la capitale autrichienne. « Nous avons dû conclure qu’il n’était pas possible de parvenir à un accord pour la date limite qui était fixée à aujourd’hui et c’est pourquoi nous allons étendre le JPOA au 30 juin 2015″, a déclaré à la presse le chef de la diplomatie britannique, Philip Hammond, à la fin des négociations. Il faisait référence au Joint Plan of Action, l’accord intérimaire conclu il y a un an à Genève entre le P5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité de l’Onu : Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie + l’Allemagne) et l’Iran. Ce plan prévoyait que la République islamique cesse d’augmenter son niveau d’enrichissement d’uranium en échange d’un allègement partiel des sanctions internationales. Dans ce cadre, Téhéran avait notamment obtenu l’accès à une partie de ses revenus pétroliers gelés à l’étranger. A l’origine, le P5+1 et l’Iran avaient fixé comme date-butoir juillet 2014 pour parvenir à un accord définitif. Cette échéance avait ensuite été repoussée au lundi 24 novembre.

 

0 Réponses à “Nucléaire Iran : négociation repoussée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol