Florange : le symbole de la trahison de Hollande

Florange : le symbole de la trahison de Hollande

 

Hollande s’est piégé lui même d’abord en annonçant la poursuite des activités des hauts fourneaux de Florange en 2012, ensuite en promettant de revenir chaque année, enfin en créent une loi de reprise des entreprise fermées (une loi complètement illusoire° ; En fait Florange est le symbole de la trahison de Hollande. Les hauts fourneaux sont éteints, à la pace on a crée une hypothétique centre de recherche sur la sidérurgie, on s demande bien pour quoi et pour qui puisque la sidérurgie disparait progressivement du paysage français. Certes des travailleurs ont été reclassés à Florange mais ce sont autant de poste supprimés. Il y a désormais 20% de chômeurs à ; Florange au lieu 7. François Hollande tient cependant à honorer sa promesse: celle, faite l’an dernier à Florange, d’y revenir « chaque année » durant son mandat « pour veiller aux engagements qui ont été pris ». C’est ainsi que le chef de l’Etat effectuera le déplacement ce lundi en Lorraine, pour tenter de surmonter la mémoire douloureuse des hauts-fourneaux fermés par ArcelorMittal.  Sa première visite à Florange durant la campagne présidentielle en 2012 avait en effet suscité beaucoup d’espoir parmi les ouvriers sidérurgistes. Un an plus tard, beaucoup d’entre eux ont considéré la fermeture des hauts-fourneaux comme une « trahison » du chef de l’Etat.  Le président français inaugurera également deux sites d’avenir, une future plateforme publique de recherche et développement industriel et une nouvelle usine aéronautique.  Pour couronner le tout, ArcelorMittal a opportunément annoncé cette semaine l’embauche de 30 CDI à Florange, les premiers sur le site depuis 2008, qui emploie encore environ 2.200 salariés et produit des aciers pour les filières automobile et emballage.  Quant aux 280 millions promis par Mittal pour moderniser le site, on est encore loi du compte.  Certains ont cependant décliné l’invitation du chef de l’Etat: la CGT a appelé les salariés à manifester lundi matin à Florange, dénonçant « une campagne de communication politique », tandis que FO a préféré « appeler à l’indifférence ».  Avant l’étape de Florange, François Hollande a prévu d’inaugurer une future plateforme publique de recherche en métallurgie, qu’il avait annoncée lors de sa dernière visite en 2013. Installé sur une ancienne friche sidérurgique d’Uckange (Moselle), près de Florange, ce futur centre de recherche et de développement industriel, baptisé « Métafensch », ne devrait accueillir ses premiers équipements que fin 2015. L’Etat, qui apporte 20 millions d’euros, pourrait porter l’enveloppe à 50 millions d’euros pour accompagner des projets portés par des entreprises, dont certains seront présentés lundi.

0 Réponses à “Florange : le symbole de la trahison de Hollande”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol