Retraites chapeau : Macron fait semblant de menacer !

Retraites chapeau : Macron fait semblant de menacer !

Encore une promesse qui ne sera pas tenue. Surtout de la part de Macron ancien banquier. Ce n’est pas la première menace mais pas la dernière, toujours auusi vaine. La consanguinité finance-économie, politique s’oppose à toute réforme d’envergure en matière de finances et de rémunérations des patrons ; La meilleurs preuve c’est que Hollande a dû se coucher devant le lobby bancaire pour faire une fausse réforme qui permet donc aux banques de spéculer avec l’argent des dépôts comme avant et aux dirigeants de se rémunérer grassement.  Lors des questions au gouvernement mardi 18 novembre, Emmanuel Macron crée la surprise en se prononçant pour la suppression des retraites-chapeau, qui permettent à certains patrons de bénéficier de millions d’euros provisionnés par leur entreprise pour leurs vieux jours. C’est celle accordée à Didier Lombard, ex-patron de France Télécom, qui a remis le sujet sur le devant de la scène : près de 350 000 euros de retraite annuelle. Or, en 2007, année de la décision, la participation publique dans France Télécom s’élève encore à 27 %, ce qui donne aux représentants de l’État au conseil d’administration la possibilité de s’exprimer sur le sujet. Circonstance aggravante : Didier Lombard n’est pas parti de son entreprise sous les vivats, mais contre son gré. Il ne s’agissait donc nullement de retenir un personnage d’exception. Son successeur, Stéphane Richard, a au contraire eu l’élégance de se prononcer publiquement contre ce type d’avantages. Emmanuel Macron, donc, prétend supprimer les retraites-chapeau dans leur ensemble, alors qu’elles se pratiquent dans des entreprises dans lesquelles l’État est actionnaire, comme GDF Suez ou France Télécom devenue Orange. Il ferait mieux de commencer par là ! De plus, il se pare de pouvoirs qu’il ne peut nullement exercer, comme l’explique Pierre-Henri Leroy, président de Proxinvest, agence française de gouvernance d’entreprise : « Avant de vouloir interdire les retraites-chapeau, ce qui revient à peu près à vouloir interdire le mauvais temps, il fallait commencer par avoir le courage de faire une vraie réforme financière, au lieu de caler devant les desiderata des banques. Cela aurait été un premier pas, un premier acte d’autorité. Aujourd’hui, des propos pareils font rire tout le monde. »

 

0 Réponses à “Retraites chapeau : Macron fait semblant de menacer !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol