Ecoles : plus de notes !

Ecoles : plus de notes !

 

 

Après l’invraisemblable réforme Peillon sur les rythmes scolaires, ce sera sans doute la réforme  Najat Vallaud-Belkacem qui veut supprimer les notes qui « traumatisent » les élèves. Après les notes, on a mis des lettres, on est ensuite revenu aux notes. Maintenant on envisage des notes positives, on additionne les points positifs au lieu de les retirer. En fait une réforme qui ne changera pas le fait que l’école se trouve dans une situation de délabrement qui plonge la France au fond des classements internationaux. La faute aux programmes qui ne centrent  pas l’essentiel sur l’’écriture, le français et le calcul. La faute auusi aux errements pédagogiques qui veulent éviter tout effort aux élèves. La ministre   a précisé ce mercredi matin, sur France Info, que la conférence nationale de consensus (*) qui réunit actuellement enseignants, parents, élèves, professionnels ou amateurs éclairés, autour de l’épineuse question des notes, lui rendrait ses recommandations en décembre et qu’elle prendrait «(ses) décisions courant 2015».   «Tous les acteurs reconnaissent que (l’échelle des notes en France) n’est pas grosso modo la plus valorisante du monde. La peur de l’échec est intériorisée par les élèves français beaucoup plus qu’ailleurs».    En juin 2012, les fédérations de parents, la Peep et la FCPE, se disaient plus favorables à une évolution des notes vers un système plus moderne et plus encourageant. Mais des syndicats d’enseignants et d’étudiants militaient, eux, pour le maintien de la notation chiffrée en appui du livret personnel de compétences, introduit en 2005 par la loi Fillon sur l’école. Le débat n’avait alors pas été tranché.   Aujourd’hui, face au désarroi de certains enfants, les parents veulent que l’Education nationale invente ou plagie à l’étranger un système d’évaluation plus performant. 73% d’entre eux, selon un sondage OpinionWay pour l’Apel (Association des parents d’élèves de l’enseignement privé) publié hier mardi, attendent une «diminution du poids des notes dans l’appréciation du cursus scolaire». Ils sont encore trois sur quatre à estimer qu’une mauvaise note «fragilise l’estime de soi», «donne le sentiment à l’élève qu’il est mauvais» et même «qu’elle décourage» les enfants.

 

0 Réponses à “Ecoles : plus de notes !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol