Des avions français contre Daech, enfin !

Des avions français  contre Daech, enfin !

En dépit des déclarations grandiloquentes de Hollande la France est à peu près inexistante dans la lutte conte l’Etat islamique ; de l’ordre de 10 frappes en un mois quand les américains en ont effectué des centaines. L e Rafale serait le meilleur avion au monde mais pour l’instant il ‘a pas fait la preuve de son efficacité ; sans doute pas un problème technique mais l’ambigüité de la position de la France qui mégotte son soutien à l’ alliance contre l’Etat islamique.  Deux mois jour pour jour après le déclenchement de l’opération Chammal contre le groupe Etat islamique, la France va muscler encore un peu plus son dispositif militaire dans la région. La décision finale appartient au président de la République, mais cette solution est désormais clairement évoquée au ministère de la Défense comme à l’état-major des armées.  « L’idée est de renforcer notre capacité en matière aérienne pour bombarder plus efficacement les positions tenues pas le groupe Etat islamique, explique un haut gradé. Six appareils Mirage 2000 vont être mis à disposition du centre de commandement. Ils seront stationnés en Jordanie, sur une base dont nous ne dévoilerons pas le nom pour des raisons de sécurité, mais qui se situe au plus près du théâtre des opérations. » La Jordanie a en effet une frontière commune avec l’Irak et la Syrie. Une fois que le feu vert sera donné par l’Elysée et la Jordanie, la France disposera alors de 15 appareils de combat dans la région (dont 9 Rafale stationnés aux Emirats arabes unis), d’un avion de ravitaillement C135-FR, d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2 et d’une frégate antiaérienne. Un temps évoqué, l’envoi du porte-avions « Charles-de-Gaulle » dans cette zone de la planète de plus en plus agitée n’est pas totalement exclu, mais pas d’actualité non plus. « Pour l’heure, la question ne se pose pas. Nous faisons partie d’une coalition. Nous nous adapterons aux besoins », élude une source diplomatique. Très timides au départ, les opérations françaises en Irak se sont précisées au fil des semaines. La mise en route a été délicate, les cibles difficiles à repérer dans le désert irakien. « Nous manquions de renseignements fiables. Collecter des informations est un travail un peu fastidieux, mais nécessaire », argumente un militaire français. Désormais, les vols de Rafale au-dessus des positions tenues par les ultraradicaux sunnites sont de plus en plus réguliers : deux patrouilles par jour en moyenne pour rassembler des données et appuyer les troupes irakiennes au sol. Au total, la France a frappé douze fois en Irak depuis un mois. Dont trois fois, le 14 novembre, dans la région de Kirkouk, entre Bagdad et Mossoul, pour détruire un bunker du groupe Etat islamique, du matériel de fortification et un poste de combat. Les opérations dureront de longues années, selon les experts militaires. La guerre contre Daech ne fait que commencer.

0 Réponses à “Des avions français contre Daech, enfin !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol