BNP : des dirigeants se sucrent

BNP : des dirigeants se sucrent  

Une enquête préliminaire a été ouverte sur d’éventuels délits d’initié susceptibles d’avoir été commis par Baudouin Prot, président de la banque en partance, son prédécesseur Michel Pébereau et le directeur général délégué Philippe Bordenave révèle Le Canard enchainé. 9 milliards d’amendes pour avoir triché avec la législation américaine, c’était le montant de la facture ; Une facture qui n’a pas été payée par certains dirigeants qui au contraire ont profité de l’info pour spéculer contre leur banque en vendant précipitamment leurs actions. Des dirigeants de la BNP sont en effet visés par une enquête préliminaire pour délit d’initié ouverte début novembre par le Parquet national financier, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information du Canard enchaîné. Selon l’hebdomadaire, trois hauts dirigeants ont vendu, au cours de l’année 2013, près de 300.000 actions qu’ils détenaient à titre personnel, au moment où se déroulait une enquête américaine liée à des violations d’embargo visant des opérations en dollar avec le Soudan et l’Iran notamment.  BNP Paribas a accepté le 1er juillet de s’acquitter d’une amende record de 8,9 milliards de dollars et de plaider coupable de deux chefs d’accusation dans le cadre d’un accord avec les autorités américaines. La banque française a depuis renforcé son dispositif de conformité aux Etats-Unis, où elle possède les réseaux Bank of the West et First Hawaiian Bank.  On apprend par ailleurs L’enquête préliminaire peut déboucher sur un classement sans suite, ben voyons. Au nom de l’indépendance de justice ?

0 Réponses à “BNP : des dirigeants se sucrent”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol