Médecine : d temps d’attente de plus en plus longs pour les patients

Médecine : des temps d’attente de plus en plus longs pour les patients

Faute de pouvoir consulter à temps, on se rue sur l’hôpital et c’est la sécu qui trinque. Trois mois pour décrocher un rendez-vous  chez un ophtalmologue  selon une enquête réalisée par le cabinet Jalma avec l’Ifop. Et  29 % des personnes sondées par l’Ifop ont attendu plus de six mois pour avoir leur rendez-vous. (6 jours au lieu de 4 il y a deux ans) 57 jours en moyenne d’attente pour consulter un gynécologue, 50 jours pour un dermatologue, 42 pour un cardiologue… Le patient est souvent servi plus rapidement à l’hôpital, mais il n’y a pas de quoi pavoiser : 81 jours pour voir un ophtalmologue, 56 pour un rhumatologue ! Résultat, seuls 44 % des patients jugent l’accès aux soins « facile » auprès d’un spécialiste. Le bilan est plus flatteur pour les généralistes (88 %), mais dramatique pour les ophtalmologues (20 %). Les patients ne retirent pas pour autant leur confiance aux médecins : 92 % sont satisfaits de leur généraliste, et 86 % de leurs spécialistes.  «Le vrai problème de l’accès aux soins, ce ne sont pas les dépassements d’honoraires mais le temps d’attente», estime Mathias Matallah, de Jalma. Les sondés qui avouent avoir déjà renoncé à des soins chez des spécialistes l’ont fait à 64 % à cause des délais, contre 46 % en raison du coût et 32 % de l’éloignement géographique.  La moindre disponibilité des médecins est structurelle : vieillissement (58 ans en moyenne chez les ophtalmologues), féminisation, nouveaux modes de vie. «Les femmes travaillent moins le mercredi, et l’ensemble des médecins consultent moins le samedi pour avoir plus de temps libre eux aussi», analyse Mathias Matallah. En attendant, ces délais coûtent cher. Car les patients se rendent aux urgences des hôpitaux quand ils ne parviennent pas à se faire soigner en ville. Et 31 % des personnes interrogées en novembre ont reconnu l’avoir fait, contre 26 % en 2012. Résultat, non seulement les urgences sont débordées, mais, en plus, l’Assurance-maladie paie plus cher : une admission est facturée plusieurs centaines d’euros contre quelques dizaines pour la consultation en ville.

 

0 Réponses à “Médecine : d temps d’attente de plus en plus longs pour les patients”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol