Abrogation loi Taubira : Sarkozy léger, cynique et démago

Abrogation loi Taubira : Sarkozy léger, cynique et démago

 

 

Une déclaration qui révèle le flou et l’absence de convictions de Sarkozy l’abrogation…Si ça vous fait plaisir, franchement, ça coûte pas très cher», a dit  Nicolas Sarkozy samedi devant l’association Sens commun, émanation de la Manif pour tous au sein de l’UMP, à laquelle il venait de concéder l’abrogation de la loi Taubira . Une déclaration démago devant une salle qui lui a imposé de prononcer le mot abrogation. Une déclaration cynique sur le  mode «  ça ne mange pas de pain ! Surtout un propos d’une grande légèreté car sa proposition de créer un mariage pour les hétéros, un autre pour les homos ne tient pas juridiquement, sans parler de l’impossible  coexistence de plusieurs régimes de mariage en fonction des différente lois. La preuve en tout cas que le retour de Sarkozy n’est pas une réussite. Et pourtant, chacun se demande aujourd’hui si ce moment ne pourrait pas, au moins en terme d’image, lui coûter cher tant il provoque depuis la polémique dans son camp et jusque chez les sarkosyste. Ce lundi, après ses soutiens Nadine Morano, Christian Estrosi, Roger Karoutchi ou encore Valérie Pécresse, c’était au tour de Nathalie Kosciusko-Morizet, au cœur du dispositif de l’ex-chef de l’Etat, de se déclarer sur Europe 1, «pas du tout d’accord avec cette orientation», jugeant l’abrogation « ni souhaitable ni possible». Plus embêtant pour celui qui se veut «rassembleur», NKM a assuré que beaucoup de Français, «y compris ceux qui ont manifesté contre, disent aujourd’hui : on ne va pas rouvrir cette plaie-là, il y a d’autres urgences.» Et si elle l’a – mollement – défendu contre les accusations «d’opportunisme électoral», elle a tout de même souligné que son soutien à Nicolas Sarkozy ne l’amène «en aucune manière à céder sur [ses] convictions. Elles sont constantes.»  Or, c’est d’abord sur le thème des « convictions » que ses concurrents tentent de tirer parti de l’épisode. Ainsi Hervé Mariton s’est-il fait ce lundi un malin plaisir de souligner que «la constance et la cohérence» de ses positions était sa «force» dans cette campagne. Avant de cibler «la confusion» des propos de Nicolas Sarkozy et de fustiger son emploi du mot « mariage » pour les homosexuels.

 

0 Réponses à “Abrogation loi Taubira : Sarkozy léger, cynique et démago”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol