Transport : une grève pour quoi faire ?

Transport : une grève pour quoi faire ?

 

La grève dans les transports est un fiasco. Pas sûr que galvauder la grève soit le meilleur moyen de prendre en compte les enjeux tant économiques que sociaux. En outre la confusion service public, entreprise publique, statut brouille sérieusement le message. Certes la politique des transports du gouvernement est illisible, contradictoire et insipide. Elle est traitée de manière sectorielle et partielle sans vision globale. (Un jour la SNCF, un jour l’aérien, un jour les routiers etc.). Pour défendre réellement le service public il faudrait poser auusi la question de sa compétitivité, de son financement. Aussi poser le problème du surendettement de la SNCF que la réforme ne traite pas du tout. Bref il faudrait poser la problématique avec un peu plus de sérieux et de précision. La journée de mardi est une journée presque comme les autres sur les lignes de métro, TER et TGV. Car malgré l’appel à la grève – qui a débuté lundi à 19 heures – lancé par la CGT à la SNCF et la RATP, dans les transports urbains régionaux et dans les aéroports parisiens, le réseau sera faiblement perturbé. Ainsi, et bien que le syndicat soit majoritaire dans les deux entreprises publiques, le spectre d’une «journée sans transports» n’est pas d’actualité.  La grève ne pose souci qu’à 3% des usagers de la SNCF, indique en effet la compagnie ferroviaire qui prévoit un trafic «normal» sur les grandes lignes et en Île-de-France aujourd’hui. Certaines lignes Intercités et TER, notamment à Tarbes, Agen, Orléans, Béziers et dans la région de Marseille subissent quelques perturbations mais l’entreprise ferroviaire a annoncé que «des modes de substitution sont prévus sur les liaisons où subsistent quelques risques de perturbations». De son côté, la RATP annonce «un trafic normal ou quasi normal» normal sur l’ensemble de ses réseaux métros, RER et tramways. Seuls le réseau des bus subit quelques perturbations «possibles, très ponctuellement». La CGT appelait pourtant à des arrêts de travail dans les transports ferroviaires et urbains, au nom de la défense du service public.

 

0 Réponses à “Transport : une grève pour quoi faire ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol