Immobilier : la fin des taux fixes ?

Immobilier : la fin des taux fixes ?

La fin des prêts à taux fixes dans l’immobilier ? C’est possible car c’est une pratique bien française très avantageuse comme en ce moment pour les particulier quand les taux sont bas mais catastrophique quand les contrats sont conclus en période de forte inflation. C’est en tout cas la crainte des banques françaises. Il y a quelques semaines, elles ont même écrit un courrier commun au Comité de Bâle qui souhaiterait mettre un terme à ce type de prêts et qui pourrait faire cette recommandation dans les premiers mois de 2015. Un système qui déstabiliserait le marché immobilier en France alors qu’aujourd’hui le financement de ce secteur ne connait pas de souci, au contraire grâce aux taux d’intérêts historiquement bas. C’est le produit fétiche des français… 9 prêts immobiliers sur 10 sont à taux fixe. Pour les français, c’est rassurant (avec même le sentiment d’avoir échappé aux subprimes grâce à ça) et, en ce moment, c’est imbattable puisqu’on peut emprunter à moins de 3%… Un taux historiquement bas. Résultat, le Comité de Bâle qui est l’organisme international qui défend les banques veut changer les règles et faire disparaître les prêts à taux fixes. Le Comité est persuadé que les taux vont remonter et il souhaite que la hausse soit supportée par les particuliers plutôt que par les banques ! Il devrait faire cette recommandation début 2015. Pour les établissements français, ce serait une catastrophe car cela risquerait de bloquer complètement le marché immobilier alors qu’aujourd’hui il est très dynamique et permet aux banques de conquérir de nouveaux clients. Malheureusement, les français sont très seuls dans ce combat car il n’y a presque plus de pays dans le monde où on pratique le système des taux fixes.

0 Réponses à “Immobilier : la fin des taux fixes ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol