Ebola : la mobilisation enfin ?

Ebola : la mobilisation enfin ?

 

Les grandes puissances semblent prendre conscience de l’ampleur du virus Ebola. En fait c’est une méconnaissance totale de l’Afrique, continent délaissé, qui a permis de sous estimer à ce point les dangers de l’épidémie. Il  était en effet inévitable que la contagion gagne du terrain en l’état des conditions sanitaires et sociales en Afrique, de même qu’il est inévitable que des voyageurs étrangers soient eux aussi contaminés. Les Etats-Unis et quatre puissances européennes, dont la France, ont appelé mercredi soir à une mobilisation accrue contre l’épidémie d’Ebola qui a fait près de 4.500 morts depuis le mois de mars. Alors qu’un deuxième cas de transmission sur le sol des Etats-Unis a été confirmé par le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Barack Obama, François Hollande, Angela Merkel, Matteo Renzi et David Cameron se sont entretenus de la situation lors d’une visioconférence qui a duré près d’une heure et quart. « L’essentiel de la discussion a porté sur l’épidémie du virus Ebola en Afrique de l’Ouest », indiquent les services du Premier ministre britannique dans un communiqué. « Les dirigeants sont convenus qu’il s’agissait de la plus grave urgence de santé publique internationale des dernières années et que la communauté internationale devait en faire bien plus et beaucoup plus vite pour stopper la progression de la maladie dans la région », ajoute Downing Street. Le sujet pourrait être de nouveau abordé ces prochains jours, lors du 10e sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM) qui s’ouvre ce jeudi à Milan puis lors du conseil européen de la semaine prochaine à Bruxelles. Les ministres de la Santé de l’Union européenne débattront dès ce jeudi à Bruxelles de l’opportunité d’imposer des contrôles dans les aéroports. Le dernier bilan en date de L’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état de 4.493 décès depuis le mois de mars pour un nombre total de 8.997 cas confirmés, probables ou suspects. Plus grave, l’OMS note que la situation au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, les trois pays les plus touchés, continue de se dégrader « avec une transmission étendue et persistante du virus ».

 

0 Réponses à “Ebola : la mobilisation enfin ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol