L’écotaxe supprimée

L’écotaxe supprimée

 

Cette fois c’est l’enterrement de l’écotaxe, fruit de l’ingénierie fiscale française, une véritable cathédrale administrative inefficace et dangereuse. Contrairement à ce qu’imaginent les écolos politisés ce n’est pas avec des taxes qu’on facilitera les transferts modaux. D’une manière générale la taxation ne saurait être le moyen de régulation privilégié de l’économie. Pour opérer de vrais transferts sur le fer par exemple, il faudrait débord moderniser la SNCF, améliorer la qualité et la compétitivité de son offre. Taxer un peu plus les camions c’est contreproductif. Le secteur routier déjà lourdement imposé aurait alors été un peu plus concurrencé par les camions des ex pays de l’Est. A titre exemple le pavillon français qui effectuait autour de 50% des échanges avec l’Europe dans les années 80 en fait aujourd’hui moins de 10% précisément du fait de la concurrence déloyale. Une concurrence qui s’exerce maintenant sur le territoire national via le cabotage, le plus souvenait illégal. . Si le gouvernement enterre une nouvelle fois l’écotaxe, c’est auusi qu’il a pris très au sérieux la menace des routiers de bloquer les routes à partir de lundi prochain. Avec une cote de popularité très faible (19 %), François Hollande n’a pas voulu prendre le risque de revivre une crise comme celle des «bonnets rouges» à l’automne 2013, qui avaient obtenu une première suspension de l’écotaxe. Tant pis si les écologistes sont vent debout. En attendant, s’il ne trouve pas de solution alternative, le gouvernement va devoir faire une croix sur les 450 millions que devait lui rapporter ce «péage de transit» en 2015, alors que le déficit public pour l’an prochain (4,3 % du PIB) exaspère déjà la Commission européenne. Ségolène Royal a indiqué que sa priorité restait «le prélèvement du profit des autoroutes», fidèle à sa position du printemps 2014. Preuve cependant que des discussions avaient déjà eu lieu au gouvernement, Christian Eckert, le secrétaire d’État au Budget, estimait mardi, dans une interview au Figaro , que «l’idée de faire contribuer les sociétés d’autoroutes pour financer les projets d’infrastructures» n’était «pas fermée».

0 Réponses à “L’écotaxe supprimée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol