Contrôle renforcé des chômeurs

Contrôle renforcé des chômeurs

On s’oriente vraisemblablement vers un contrôle renforcé des chômeurs. En cause  évidemment le faiat que le chômage ne cesse  augmenter, ce sera le cas en 2014 mais aussi en 2015 (voire au-delà) ; certes certains chômeurs ne manifestent pas un grand enthousiasme pour rechercher du travail, certains s’ installent même de façon durable dans cette situation. Il s’agit toutefois d’une minorité car pour 8 millions de chômeurs il y a à peine 300 000 postes disponibles non pourvus et encore il s’agit d’une approximation statistique. Le contrôle renforcé est justifié pour cette minorité qui se satisfait des différentes aides sociales. Cependant la priorité devrait être donnée à la formation puisque près de 50% des chômeurs bénéficiant d’une formation retrouve un emploi. Malheureusement les énormes fonds de formation (environ 35 milliards par an)  servent à autre chose notamment à engraisser la bureaucratie et les formations bidon. La question centrale est  donc celle de la formation amis en encore davantage de la relance de la croissance. La chasse aux chômeurs pourra évidemment améliorer le comptes de l’Unedic mais ne changera pas le nombre de sans emploi. Inciter les certains chômeurs à rechercher avec davantage de détermination un travail est sans doute utile mais chercher n’est pas nécessairement trouver car c’est le niveau de l’activité qui est en cause. En plein débat sur une éventuelle refonte de l’assurance chômage, le sujet est potentiellement explosif. Mercredi 15 octobre seront en effet dévoilés les résultats d’une expérimentation  menée par Pôle emploi, qui a testé localement le contrôle renforcé des demandeurs d’emploi. Et, selon Les Echos, un nombre élevé de chômeurs ne chercheraient pas activement un travail.   C’est ce que montre en tout cas un bilan régional d’étape diffusé en interne en mars dernier, portant sur les villes de Toulon et Manosque, où 20% des chômeurs se trouveraient dans ce cas.  D’après Les Echos, ce taux serait encore plus élevé dans d’autres régions, l’expérimentation portant sur la Basse-Normandie, Poitou-Charentes, Paca et Franche-Comté. Des résultats qui pourraient pousser les pouvoirs publics à généraliser ce contrôle. Ce qui irait dans le sens des déclarations de François Rebsamen, qui souhaite que Pôle emploi « renforce les contrôles », ou plus récemment de Manuel Valls.   Le conseil d’administration de Pôle emploi, lors duquel sera présenté le fameux bilan, ne devrait pas l’acter officiellement mercredi. Mais avec 10 voix sur 18, les représentants des patrons et du gouvernement peuvent appuyer sur le bouton dès qu’ils le souhaitent. 

 

0 Réponses à “Contrôle renforcé des chômeurs”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol