Air France : annulation du projet Transavia Europe

Air France : annulation du projet Transavia Europe

Fin  du conflit à Air France et reprise progressive du  trafic avec le retrait définitif du projet Transavia. La direction du groupe a finalement proposé, mercredi 24 septembre, le retrait de Transavia Europe, son projet d’expansion en Europe de la compagnie aérienne à bas coûts Transavia. Un projet dont les syndicats de pilotes d’Air France demandaient l’abandon. La direction a en contrepartie proposé, dans un communiqué, la « poursuite du développement de Transavia France dans des conditions économiques compétitives » et a appelé « à une reprise immédiate du travail par les pilotes ». L’annonce a été saluée par le gouvernement, qui « considère maintenant que la responsabilité des pilotes est de cesser le mouvement », a indiqué une source gouvernementale. Ce communiqué d’Air France est publié après une matinée de quiproquos entre le gouvernement et la direction d’Air France. Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat chargé des transports, déclarait en effet mercredi matin sur RMC qu’Air France — dont l’Etat est actionnaire à près de 16 % — avait renoncé à son projet d’expansion en Europe de la compagnie aérienne à bas coûts Transavia. « Le projet n’est pas suspendu pour trois mois, il est retiré », avait-il précisé. Des propos immédiatement démentis par un porte-parole de la compagnie aérienne, qui a précisé que la proposition était de suspendre le projet et de ne le retirer que si la concertation avec les différentes parties n’aboutissait pas d’ici à la fin de l’année. Face à ces affirmations, Manuel Valls avait de son côté soutenu les propos de son secrétaire d’Etat. Cités dans le communiqué, le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, et celui d’Air France, Frédéric Gagey, ont estimé qu’« avec le retrait du projet Transavia Europe, il n’y a désormais plus aucune raison de faire grève car plus aucune crainte de délocalisation ne peut subsister ». Et d’ajouter : « Nous appelons dès lors les pilotes grévistes à reprendre le travail sans délai. » Air France considère qu’il s’agit d’une « proposition équilibrée [qui] répond aux inquiétudes des partenaires sociaux en apportant une garantie renouvelée qu’il n’y aura aucune délocalisation ». « Elle préserve le projet de développement de Transavia, solution “made in France” pour faire face à l’offensive des low-cost étrangères et conquérir ce marché en plein développement. »Cette proposition « permet de trouver une issue immédiate à ce conflit destructeur », ajoute Air France, et « répond aux attentes des salariés qui veulent que leur entreprise retrouve le chemin de la croissance ». « Notre projet Transavia est un projet 100 % pour la France », ont assuré MM. de Juniac et Gagey dans le communiqué. « Il s’agit de développer la compagnie Transavia pour la croissance en France et de créer rapidement plus de 1 000 emplois » dans l’Hexagone, dont 250 de pilotes.

0 Réponses à “Air France : annulation du projet Transavia Europe”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol