Un réchauffement climatique catastrophique

Un réchauffement climatique catastrophique

Selon un rapport publié le 6 septembre par le ministère français de l’écologie, la France pourrait, dans le pire des cas, voir ses températures augmenter de 5°C d’ici à la fin du siècle. Par conséquent, en septembre 2013, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) a revu à la hausse ses projections concernant le niveau de la mer. Selon les climatologues du monde entier, la montée du niveau des océans s’est accélérée depuis vingt ans : 3,2 mm par an en moyenne sur les vingt dernières années, contre 1,7 mm en moyenne entre 1901 et 2010. Ils ont alors évoqué une hausse probable de 26 à 82 cm d’ici à 2100.   La France ne sera pas épargnée par la montée des océans. Une partie de son littoral risque d’être engloutie. Ainsi, sur les côtes du Nord-Pas-de-Calais, si le niveau de la mer du Nord montait de 80 cm, « un territoire d’un demi-million d’habitants pourrait se retrouver sous les eaux, au sein du triangle Dunkerque-Calais-Saint-Omer », relevait France 3 Nord-Pas-de-Calais, en octobre 2013. Sur la façade atlantique, la côte est déjà grignotée de plusieurs mètres chaque année, comme le montraient des reportages de France 2, en septembre 2013, et de France 3, en janvier 2014. Le phénomène pourrait s’accélérer, obligeant certaines stations balnéaires à se replier à plusieurs centaines de mètres du rivage. C’est notamment ce qui est envisagé à Lacanau (Gironde), comme l’expliquait Sud-Ouest en janvier.  En Europe, la montée des océans fait réagir certains pays. Les Pays-Bas ont annoncé, mardi 16 septembre, qu’ils allaient investir 20 milliards d’euros sur trente ans pour renforcer leur colossal système de digues. Les deux tiers du pays sont en effet situés sous le niveau de la mer. Mais la menace pèse particulièrement sur les petits états insulaires du Pacifique, et de nombreuses mégalopoles côtières d’Asie ou de la côte est des Etats-Unis. Des centaines de millions de personnes sont concernées. En Floride (Etats-Unis), les conséquences sont déjà visibles et la population se prépare au pire. Certaines constructions neuves sont déjà surélevées pour anticiper une hausse du niveau de la mer, comme le montre ce reportage de France 24 tourné en août 2013. De son côté, Christopher Loeak, président des îles Marshall, tire la sonnette d’alarme. « Ici, au milieu de l’océan Pacifique, le changement climatique est arrivé, a-t-il lancé, jeudi 18 septembre. Les plages de l’île de Buoj où je pêchais enfant sont déjà sous les eaux, et l’eau douce dont nous avons besoin pour faire pousser nos cultures devient chaque jour plus salée. » La famine et les maladies qui résultent du changement climatique, auquel s’ajoute la pollution de l’air, sont responsables, chaque année, de plus de 5 millions de décès. Ce chiffre pourrait atteindre les 6 millions de morts par an, et donc totaliser 100 millions de morts d’ici à 2030, si rien ne change dans nos pratiques polluantes, avertissait, en septembre 2012, un rapport (PDF, en anglais) de l’organisation humanitaire espagnole DARA.  

 

0 Réponses à “Un réchauffement climatique catastrophique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol