« Sans-dents » : il y a des preuves contre Hollande (Trierweilller)

« Sans-dents » : il y a des preuves contre Hollande (Trierweilller)

 

Après la sortie du livre de Valérie Trierweiler, le chef de l’État s’est dit « blessé », dans un entretien accordé au « Nouvel Obs ». Valérie Trierweiler insiste dans son livre sur une expression apparemment très employée par François Hollande pour qualifier les pauvres.  L’ancienne première dame écrit : « Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : ‘les sans-dents’, très fier de son trait d’humour ». Cette révélation a beaucoup agité les médias et les citoyens. Pour François Hollande, c’était un choc.  »Je l’ai vécu comme un coup porté à ma vie toute entière », dit-il au « Nouvel Obs ».   Bien que le chef de l’État n’ait pas démenti avoir employé cette désormais tristement célèbre phrase, L’Express assure que Valérie Trierweiler est « prête à dégainer sa preuve en cas de procès ». Selon le journal qui cite des proches de la journaliste, Valérie Trierweiler « prête à la sortir si nécessaire, tout comme les dizaines de SMS de son ex-compagnon qu’elle a évidemment conservés ».

0 Réponses à “« Sans-dents » : il y a des preuves contre Hollande (Trierweilller)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol