Luzenac en 7 ème division ! : le scandale du foot business

Luzenac en 7 ème division ! : Le scandale du boot business

 

C’et bien en véritable scandale non seulement Luzenac n’est pas accepté en seconde division mais refusé en nationale est renvoyé en DHR, la 7ème division ! En cause surtout le foot business et la mafia du sport ; Il est clair d’abord qu’on ne pouvait accepter un petit club  en ligue 2 car en cas  de réussite cela aurait remis en question le foot businesse, son management et ses gâchis financiers. Luzenac ne disposait que de queues millions pour l’ensemble de l’équipe quand par exemple en ligue 1  à Lyon Gourcuff gagnait encore 650 000 euros par mois la sais on dernière  (Salaire ramené à 350 000 euros « seulement » il y quelques jours) et pour des restartions très épisodiques. L’oligarchie des instances dirigeantes du foot (dont la plupart n’ont jamais touché un ballon) ont tué ce petit club qui aurait peut-être pu donner une peu de sang neuf à un foot français qui s’endort (PSG excepté) ; témoin la très nette baisse de fréquentation notamment à la télé. C’est une défaite pour tout le mode amateur, une humiliation mais une honte pour le foot pro et surtout pour des dirigeants lamentables. En quelques semaines, le club du Luzenac Ariège Pyrénées (LAP) est passé d’une participation à la Ligue 2 à une dissolution pure et simple de son équipe première. Le directeur général du club, Fabien Barthez, a en effet annoncé au quotidien L’Equipe qu’il se retirait du projet, ainsi que le président, Jérôme Ducros, et que l’ensemble des 17 joueurs encore présents au club étaient libérés de leur contrat. Les deux dirigeants ariégeois venaient d’être reçus à la Fédération française de football (FFF) et n’ont visiblement pas obtenu satisfaction.  Ils demandaient à être réintégrés au championnat de National (division 3), six jours après la fin de non-recevoir du Tribunal administratif de Toulouse, qui actait leur non-participation au championnat de Ligue 2 pour des raisons de non-conformité du contrat liant le club au stade Ernest-Wallon, à Toulouse. « Le refus d’accepter Luzenac en National équivaut à la fin de notre projet », confie Barthez à L’Equipe. « Nous ne pouvons pas accepter de repartir en CFA 2 (5e division, ndlr) avec des joueurs qui avaient gagné leur place en Ligue 2 (2e du National 2013-14, ndlr). Aucune promesse de remontée automatique la saison prochaine non plus. Pour nous, Jerôme et moi, c’est fini, l’histoire s’arrête là. »

 

0 Réponses à “Luzenac en 7 ème division ! : le scandale du foot business”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol