La « phobie administrative » de Thévenoud est une vraie maladie française

La « phobie administrative » de  Thévenoud est une vraie maladie française

 

Interrogé un expert psychiatre considère avec toute la science des médecins de Molière que la phobie administrative dont se plaint Thévenoud n’existe pas. Il a tort car c’est une maladie très répandue dont souffre énormément de ménages et d’entreprises, de français en général. Une phobie provoquée par les montagnes de procédures qui affectent tous les aspects de la vie économique et sociale qui tue la croissance, annihile  l’initiative et font partir les meilleurs vers l’étranger. D’une certaine manière, l’étatisme administratif, c’est le cancer du pays qui ronde, qui retarde, qui alourdit les coûts et décourage.  Selon Le Canard Enchaîné, Thomas Thévenoud n’a pas payé les loyers de son appartement parisien pendant trois ans. L’ancien secrétaire d’Etat, fraîchement débarqué du gouvernement, dit souffrir de « phobie administrative ».  Nouvelles révélations sur Thomas Thévenoud. Selon Le Canard enchaîné, l’ancien secrétaire d’Etat, débarqué la semaine dernière du gouvernement pour des raisons fiscales, n’a pas payé le loyer de son appartement du 5e arrondissement de Paris pendant trois ans. Le député de Saône-et-Loire dit souffrir d’une « phobie administrative ». Menacé d’expulsion, il a fini par régler la somme due et changé de bailleur. Toujours selon l’hebdomadaire, son ancien propriétaire a appelé le ministère de l’Intérieur pour raconter son histoire, lorsqu’il a pris connaissance de l’affaire Thévenoud. Contacté mardi par Europe 1, le député a rappelé que ces faits étaient antérieurs à son élection à l’Assemblée nationale. « La somme a été intégralement acquittée le 1er septembre 2014 pour un montant de 41.475 euros, dont 12.593 euros de pénalités », détaille-t-il. Autre révélation. Selon Le Parisien, Thomas Thévenoud « avait pris la mauvaise habitude de ne pas payer les amendes de sa voiture de fonction » lorsqu’il était vice-président de la communauté urbaine Creusot-Montceau, entre 2008 et 2012. « Avant même d’être élu député, il a voulu avoir un mode de vie pour lequel il n’avait pas les moyens », indique un élu, cité par le quotidien. En fait Thévenoud soufre d’une phobie très légère car payer son loyer, ses amandes ou ses impôts entre dans la catégorie des contraintes classiques. La France, elle soufre d’une pathologie beaucoup plus lourde proche de l’  allergie mortelle aux toutes tracasseries procédurières que nos chers députés ( y compris Thévenoud) ne cessent de voter pour se justifier.

0 Réponses à “La « phobie administrative » de Thévenoud est une vraie maladie française”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol