Un accord pour une trêve illimitée à Gaza

Un accord pour une trêve illimitée à Gaza

Mardi soir, dans les rues de Gaza, les cris de joie ont remplacé ceux de désespoir. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour fêter la signature du cessez-le-feu permanent après 50 jours de guerre. L’annonce, faite par le président palestinien Mahmoud Abbas, a été confirmée par des sources gouvernementales israéliennes. Il est entré en vigueur mardi à 18 heures, heure de Paris.  L’accord sur lequel Palestiniens et Israéliens se sont mis d’accord prévoit notamment : 

- Une cessation illimitée des hostilités

- L’ouverture immédiate des points de passage entre Gaza, Israël et l’Egypte « pour des besoins humanitaires et des vivres, pour du matériel médical et tout ce qui va permettre de réparer les systèmes d’eau, d’électricité et de téléphonie mobile ». Ce point représente donc une levée partielle du blocus en vigueur depuis 2006. 

- L’extension de la zone de pêche de 3 milles à 6 milles dans un premier temps, puis à 12 milles.  Si ce cessez-le-feu suscite de nombreux espoirs, les points de divergences entre Israéliens et Palestiniens sont loin d’avoir disparu. Des pourparlers doivent reprendre au Caire dans un mois pour aborder d’autres points sensibles, à commencer par la levée du blocus, la démilitarisation de Gaza, la réouverture de l’aéroport et du port.  Si le cessez-le-feu a été accueilli par des scènes de liesse à Gaza, Palestiniens et Israéliens gardent en tête le souvenir d’autres trêves ayant tourné court. A l’instar de celle de la semaine dernière. Mardi dernier, les violences avaient repris de plus belle après neuf jours d’accalmie. 

 

0 Réponses à “Un accord pour une trêve illimitée à Gaza”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol