Economie, politique, information : la France toujours en vacances !

Economie, politique, information : la France toujours en vacances !

Inutile de lire la presse actuellement, les journalistes sont toujours en vacances. Aujourd’hui 18 août les unes sont auusi indigentes, quelques faits divers, le sport bien sûr et rien sur l’économie. Une économie de toute façon qui est en panne. La plupart des entreprises sont encore fermées ; en cause les 5 semaines de congés qui sabotent la croissance avec évidemment les 35 heures et les  jours de maladie. Pas étonnant que la croissance soit auusi atone. C’est bien sûr  un tabou mais la France ne travaille pas,  en tout cas pas assez.  Les élites elles-mêmes donnent  l’exemple de ce laxisme. Dans la presse les grandes signatures ou commentateurs  prennent pratiquement 2 mois de vacances et les rédactions  sont suspendues durant ce temps. Même les politiques qui pourtant n’exercent au gouvernement leurs fonctions que quelques mois au plus quelques années s’octroient des vacances, comme tous les Français !  Enfin ceux qui peuvent partir et ils sont de moins en moins nombreux compte tenu de l’évolution du pouvoir d’achat. Pour résumer à partir du 14 juillet et jusqu’au début septembre la France pense à autre chose. La culture de la paresse a pris le pas sur celle du travail, une vieille valeur obsolète. Bref un pays sur la pente du déclin, incapable de se réformer et pour qui le travail est devenu accessoire au profit de la civilisation des loisirs. Aucun politique n’osera dénoncer évidemment ce laisser-aller général : trop dangereux pour les élections. Dans la plupart des autres pays l’économie n’est pas à l’arrêt en août car les vacances sont étalées sur toute l’année, elles sont auusi moins longues. Un exemple de réalisme et de civisme : par referendum la Suisse avait à se prononcer pour décider de congés d’une durée de 6 semaines au lieu de 4 actuellement, majoritairement les Suisse ont voulu conserver les 4 semaines. On imagine ce qu’aurait été le résultat en France où personne, strictement personne n’ose remettre en cause la catastrophique durée hebdomadaire de 35 heures. Le prix à payer de tout cela une croissance insignifiante depuis des années, des déficits abyssaux  et 7 à 8 millions de personnes sans emploi.

0 Réponses à “Economie, politique, information : la France toujours en vacances !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol