Pétrole : baisse de la demande

Pétrole : baisse de la demande

La baisse de la demande est sensible et découle d’un environnement économique international maussade. Du coup, les prix devraient demeurer sages en dépit des conflits en Libye et en Irak. L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a abaissé sa prévision de croissance de la demande de brut pour le deuxième mois consécutif et dit vendredi qu’elle avait pu augmenter sa production en juillet en dépit de la violence qui sévit en Irak et en Libye. Dans son rapport mensuel, l’OPEP a abaissé à 1,10 million de barils par jour (bpj) sa prévision de croissance de la demande mondiale, ce qui représente une baisse de 30.000 bpj. Elle a également abaissé sa prévision de la demande mondiale de bruts du cartel pour l’année à 29,61 millions de bpj, soit 70.000 bpj de moins que dans l’estimation livrée en juillet, évoquant en particulier les anticipations de croissance de l’offre en provenance de pays hors OPEP. La production de l’organisation a augmenté de 170.000 bpj en juillet à 29,91 millions de bpj, soutenue par une hausse de l’offre en provenance de la Libye et de l’Arabie saoudite.

 

0 Réponses à “Pétrole : baisse de la demande”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol