«Hollande s’en va», fiction ou prospective ?

«Hollande s’en va», fiction ou prospective ?

Nombreux sont les observateurs qui pensent que Hollande ne pourra pas finir son mandat ou alors de manière lamentable. En fait sur la tendance,  il pourrait n’obtenir que 15% environ au premier tour en 2017. De toute évidence, le pays ne pourra supporter ce gouvernement d’amateurs encore pendant 3 ans ; ce qui pense aussi  un humoriste , Philippullus. Dans Le Coup du Père François, publié en août 2013 , Philippulus avait annoncé la chute vertigineuse de François Hollande dans les sondages, la révolte fiscale, les déroutes électorales du Parti socialiste, le remplacement de Jean-Marc Ayrault par Manuel Valls et l’accueil glacial que lui avait réservé une partie de la gauche.  Mais aussi la progression phénoménale du Front national et sa large victoire aux élections européennes. Sans oublier les déboires de l’UMP. Retrouvez à partir de lundi prochain dans Le Figaro la fiction politique de l’été: «Hollande s’en va».  Décembre 2015: après un nouvel et cuisant échec aux élections régionales, François Hollande, plus impopulaire que jamais, cerné de toute part, réfléchit aux rares solutions qu’il lui reste. Ne rien faire? Dissoudre? Ou bien partir? De toute manière Hollande laissera la France dans un état pitoyable et le pire c’est qu’on ne perçoit aucune perspective crédible dans les propositions des organisations qui fondent (et se nourrissent)  du système politique complètement obsolète.

0 Réponses à “«Hollande s’en va», fiction ou prospective ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol