Sarcelles : « violences intolérables » (Cazeneuve)

Sarcelles : « violences intolérables » (Cazeneuve)

 

Il a raison le ministre le l’intérieur,  ces violences et cet antisémitisme sont intolérables ; D’une certaine manière c’est l’importation en France de violence étrangère., de l’intolérance et de la barbarie Il ne s’agit pas seulement du droit de manifester ou non mais du respecte des règles républicaines. Or ce sont ces règles qui sont mises en questions par ces intégristes qui profitent du conflit de Gaz pour semer désordre et panique en France. »Quand on s’approche d’une synagogue, qu’on brûle une épicerie parce qu’elle est tenue par un juif, on commet un acte antisémite » a déclaré ce lundi matin Bernard Cazeneuve.   »  Les organisateurs avaient décidé de passer à 20 mètres de la synagogue. Et lorsqu’ils n’ont pas pu accéder à la synagogue, ils se sont dirigés vers des commerces appartenant à la communauté juive. C’est l’expression d’antisémitisme primaire » a estimé sur France Info François Pupponi, le maire socialiste de Sarcelles. Et lui est favorable à l’interdiction des manifestations, « lorsqu’il y a risque grave de troubles de l’ordre public. Le préfet a eu raison de le faire ».  Car le débat porte toujours sur la position du gouvernement vis à vis de ces manifestations pro-palestiniennes. Chacun le dit avec ses mots, mais le message est identique. Pour François Hollande, il ne faut « pas se laisser entraîner par des querelles qui sont trop loin d’ici pour être importées« . Pour Manuel Valls, « la France ne laissera pas les esprits provocateurs alimenter je ne sais quel conflit entre les communautés », « ce qui s’est passé à Paris justifie d’autant plus le choix d’interdire ces manifestations ». Mais pour le député UDI Yves Jégo, il s’agit là d’une fermeté de façade : « Le gouvernement a tout faux. Il aurait dû anticiper. Il a fait exactement le contraire de ce qu’il fallait » De son côté, le Parti de gauche dénonce une « manipulation« , et fustige un gouvernement « aligné » sur Israël. Pour sa co-présidente Martine Billard, « on a cette situation invraisemblable d’un gouvernement français complètement aligné sur le gouvernement israélien ce qui est une rupture ». Une « rupture » déjà dénoncée il y a 10 jours, suite à un communiqué de l’Elysée jugé trop favorable à l’Etat hébreu. Enfin, Roger Cukierman, le président du CRIF, tire une fois de plus la sonnette d’alarme : « On est en train d’importer le djihad contre les juifs de France. C’est la république qui est visée. On importe la guerre de Gaza en France. Ces centaines de jeunes doivent être mis hors d’état de nuire ».

 

0 Réponses à “Sarcelles : « violences intolérables » (Cazeneuve)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol