La Chine boude le Cognac

La Chine boude le Cognac

Le ralentissement de la croissance mondiale a pesé sur l’activité et le niveau de vie en Chine ; même le Cognac français a été touché en particulier celui Rémy Coint eau dont 80% du résultat provienne de la Chine. Rémy Cointreau a vu ses ventes de cognac poursuivre leur glissade au premier trimestre de son exercice décalé, toujours plombées par la Chine, mais a confirmé tabler sur une possible reprise de ses expéditions à destination de ce pays dans la deuxième partie de son exercice 2014-2015. Ses ventes de Rémy Martin ont perdu 15,3% à taux de change constants sur le trimestre allant d’avril à juin, après une chute de 32,3% au trimestre précédent, continuant à souffrir d’une poursuite des déstockages en Chine. Mais le directeur financier du groupe, Luca Marotta, a confirmé vendredi, lors d’une conférence téléphonique, tabler sur un redémarrage des expéditions à destination des grossistes chinois à partir du troisième trimestre, grâce à une amélioration des ventes aux détaillants, bars et restaurants. Le cognac Rémy Martin pourrait ainsi renouer cette année avec une croissance comprise entre 5% et 10% en Chine, qui pèse pour environ la moitié des profits de la marque, laquelle génère 80% du résultat opérationnel du groupe. Après une année noire pour le spécialiste du cognac haut de gamme, la confirmation d’une possible sortie du tunnel en fin d’exercice a dopé le titre en Bourse. « Les tendances montrent que le scénario de reprise est en bonne voie », relèvent les analystes de Gilbert Dupont. Début juin, Rémy Cointreau avait déjà dit tabler sur un retour à la croissance de ses ventes de cognac en Chine dans la deuxième partie de l’exercice en cours.

0 Réponses à “La Chine boude le Cognac”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol