Service civique : encouragé pour cacher le chômage

Service civique : encouragé pour cacher le chômage

 

Encore un nouveau truc pour  cacher le chômage (en partie) : le service civique ;  en gros une autre version des contrats d’avenir. Pendant cette période service civique les jeunes toucheront une indemnité. Si le gouvernement avait vraiment être utile à la jeunesse, il aurait mieux fait de rétablir le service militaire qui au moins permettait de contribuer à la socialisation  «  des sauvageons de banlieue ».  L’Etat va débloquer des crédits de 100 millions d’euros sur trois ans (2015-2017) pour aider le service civique à atteindre les objectifs de développement fixés par François Hollande, a annoncé vendredi Najat Vallaud-Belkacem, ministre en charge de la Jeunesse.  « Dans un contexte budgétaire contraint, nous allons dégager un effort exceptionnel de 100 millions d’euros sur le budget triennal 2015-2017, pour accompagner la montée en charge du service civique », a déclaré la ministre, à laquelle François Chérèque doit remettre dans la matinée un rapport sur l’avenir de cette initiative créée en 2010. Le service civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans d’effectuer une mission d’intérêt général sur 6 à 12 mois (auprès des personnes âgées, des sans abri etc.), indemnisée environ 570 euros nets par mois.

0 Réponses à “Service civique : encouragé pour cacher le chômage”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol