Alstom: première victoire pour Montebourg, enfin !

Alstom: première victoire pour Montebourg, enfin !

 

Il était temps que Montebourg réussisse enfin quelque chose de positif, c’est fait avec Alstom. Jusque là c’est surtout l’esbroufe qui caractérisait l’action de Montebourg, un échec concernant Alstom l’aurait sans doute condamné politiquement car sa popularité est déjà très faible. A sa décharge il ne connait pas grand-chose à l’économie et Hollande l’a placé là pour le neutraliser.  S’il faudra des mois avant la recomposition effective d’Alstom, un des protagonistes du dossier peut d’ores et déjà se frotter les mains. Arnaud Montebourg tient là sa première grande victoire de ministre, 19 mois après l’échec retentissant de Florange. Le ministre est parvenu à éviter le dépeçage d’Alstom par General Electric, en préservant la souveraineté nationale dans le nucléaire. Et à l’inverse de Florange, le nouveau poids lourd du gouvernement a imposé sa signature: entrée de l’Etat dans le capital (20%) et alliance avec un grand groupe étranger.  Couvert de louanges, le ministre de l’Economie a achevé sa semaine en annonçant dimanche un accord avec Bouygues pour racheter 20% de ses actions Alstom. Toutes les étoiles sont désormais alignées pour qu’il puisse mettre un terme à ce dossier haletant. C’est aussi la promesse d’une nouvelle dimension au gouvernement, où les succès sont rares.   »Finalement nous avons gagné la bataille industrielle de l’alliance plutôt que le rachat, dévoration, absorption, que craignaient à la fois nous-mêmes, le gouvernement, beaucoup de Français, mais aussi les syndicats de salariés », a-t-il déclaré dimanche soir sur le plateau de France 2. Il a évoqué « une alliance de long terme » dans laquelle les intérêts de l’État « sont préservés ».

 

0 Réponses à “Alstom: première victoire pour Montebourg, enfin !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol