Transition énergétique : «le renoncement « (Hulot)

Transition énergétique : «le renoncement « (Hulot)

Hulot vient enfin de comprendre qu’il n’est qu’une caution pour le gouvernement (comme l’étaient les écolos), l’envoyé spécial d Hollande pour la protection de la planète prêche à l’étranger mais ne pèse pas grand-chose en France. Après l’annonce du report de la loi de transition énergétique, Nicolas Hulot, envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète, avertit dans les colonnes du JDD à paraître dimanche : « Si (cette loi) est reportée à l’année prochaine, ce n’est pas acceptable. » Extraits.  Envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète, Nicolas Hulot rompt le silence qu’il s’était imposé jusque-là sur la loi de transition énergétique. Dans un entretien au JDD à paraître dimanche, il regrette l’annonce du report de ce projet de loi : « Cela fera mille jours qu’on l’attend, si elle est reportée à l’année prochaine, ce n’est pas acceptable. Il ne faudrait pas qu’il y ait un renoncement de trop. » « J’attends de savoir ce qu’il y aura vraiment dans cette loi », explique encore l’ancien animateur entré en politique qui évoque « un faisceau d’indices inquiétants », comme « l’abandon plus ou moins tacite de la commission sur la fiscalité écologique ».

 

0 Réponses à “Transition énergétique : «le renoncement « (Hulot)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol