L’intérim confirme la panne de croissance

L’intérim confirme la panne de croissance

 

Indicateur avancé de a conjoncture l’intérim indique que la croissance est bien en panne. France Info révèle aujourd’hui les chiffres de Prismemploi, un organisme qui regroupe différentes agences d’intérim. En avril, les effectifs intérimaires ont reculé de 1%, par rapport au même mois l’an dernier. Faisant écho aux mauvais chiffres du chômage de la semaine dernière, ces statistiques montrent que la situation ne s’améliore pas pour l’emploi. Il y a de moins en moins de missions d’intérim. La situation est particulièrement préoccupante dans le BTP: le nombre d’intérimaires a chuté en avril de 13 % dans ce secteur-clé de l’économie. Mais « si on a moins besoin d’intérimaires, c’est tout simplement parce qu’on a moins de chantiers », explique Patrick Liébus, qui préside la confédération des petites entreprises du bâtiment. Au mois d’avril, c’est d’ailleurs le BTP qui a fait chuter à lui tout seul les chiffres de l’intérim en France. Alors qu’en revanche, dans des secteurs comme le commerce, on a davantage recruté.

0 Réponses à “L’intérim confirme la panne de croissance”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol